Lutte contre la criminalité à Kinshasa : la Police arrête une bande de 13 malfaiteurs dont 8 officiers

Catégorie
Image
[Photo d'illustration]
[Photo d'illustration]

Par Gratis Makabi

Le Commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) ville de Kinshasa a, mis la main sur une bande de 13 malfaiteurs qui sèment la terreur dans la capitale.

Parmi ces antivaleurs, les hommes du général Sylvano Kasongo Kitenge ont répertorié 5 militaires, 3 policiers et 5 civils accusés de plusieurs crimes. Entre autres assassinats, viols et extorsions.

D'après la Police de Kinshasa, ces hommes ont fait partie de la bande du feu colonel Alamba, auteur de plusieurs forfaits pour lesquels elle a été arrêtée en 2003 sans préjudice de date.

Ces personnes ont tué par balles, l'ancien Directeur des ressources humaines de la Direction Générale des Impôts (DGI), dans son domicile à l'UPN, à Ngaliema.

Ils ont aussi violé à tour de rôle, des filles finalistes qui ont tenu un maquis, sur avenue Kongolo, dans la commune de Kinshasa.

Faisant partie des évadés de la prison centrale de Makala, le 17 mai 2017, ces criminels et d'autres codétenus avaient pris d'assaut les cambistes et autres commerçants.

Parmi les crimes cités, l'on note également l'extorsion d'une jeep Toyota de couleur noire sans plaque d'immatriculation perpétrée, le 11 octobre dernier.

Prenant la parole, le général Sylvano Kasongo Kitenge a, rassuré que ses éléments vont retrouver d'autres criminels en fuite.

Étiquettes