Nord-Kivu : les forces de la société civile maintiennent les manifestations jusqu'au départ effectif de la Monusco, une journée ville morte est prévue chaque samedi à partir du 30 juillet

Catégorie
Image
Affiche annonçant les prochaines manifestations contre la Monusco
Affiche annonçant les prochaines manifestations contre la Monusco

Par Stella Ungaro

La Synergie des Mouvements Citoyens et Organisations des Jeunes de la RDC annonce des journées de ville morte chaque samedi à partir du 30 juillet et une journée de marche populaire, le 1er août 2022 qui partira du QG de la Monusco jusqu'au Cadastre en ville.

"Nous restons dans nos maisons pour refuser que la monusco continue à rester dans notre pays."

Dans son appel, la Synergie des Mouvements Citoyens et Organisations des Jeunes de la RDC insiste sur l'implication de tous pour se libérer. D'après elle, aucune voiture de la Monusco ne peut circuler dans la ville de Goma jusqu’à ce qu’elle partira.

A en croire ce mouvement des jeunes très actif dans l'Est du pays, ces activités seront maintenues jusqu'au départ certain de la Monusco en RDC.