Problématique des soins complets d'avortement au Kasaï : plus de 40 leaders communautaires et prestataires de santé formés

Catégorie
Image
Remise des brevets de participants à l'atelier de renforcement des capacités sur les soins complets d'avortement de la femme organisée au Kasaï
Remise des brevets de participants à l'atelier de renforcement des capacités sur les soins complets d'avortement de la femme organisée au Kasaï

Par Ram's Kitamba 

La ministre provinciale en charge du genre famille et enfants, Denise Muluka a procédé, jeudi 24 novembre 2022, à la clôture d'un atelier de renforcement des capacités des prestataires sanitaires et des leaders communautaires oeuvrant au Kasaï, sur les soins complets d'avortement de la femme en RDC.

Au total, une quarantaine des participants regroupés en deux équipes dont une vingtaine des prestataires de santé et une autre des leaders communautaires ont été formés respectivement pendant six et trois jours sur cette approche.

Ces assises se sont tenues dans la salle polyvalente de l'hôtel paradis situé dans la commune de Kanzala, à Tshikapa.

Cet atelier vise à mettre fin aux cas des décès causés par les avortements opérés dans des mauvaises conditions dans la province du Kasaï.

La représentante du Directeur-pays de l'ONG IPAS, organisatrice de cette activité, Aimée Ngenda, a salué le sens élevé et stratégique de plaidoyer ainsi que les efforts consentis par la ministre provinciale du genre, afin que l'IPAS descende dans la province du Kasaï pour l'organisation de plusieurs activités d'intérêt communautaire.

Dans son mot de clôture, la ministre provinciale du genre a exhorté les participants à s'employer à vulgariser la matière apprise pour lutter contre les pratiques néfastes d'avortement, qui sont à la base de plusieurs décès dans la province du Kasaï. Denise Muluka a aussi remercié IPAS d'avoir répondu positivement à son plaidoyer et le gouverneur de province Dieudonné Pieme Tutkot pour sa détermination à assurer le développement du Kasaï.

Ainsi, les bénéficiaires de cet atelier ont exprimé leur reconnaissance envers notamment l'organisatrice IPAS et la ministre du genre pour la tenue de cette formation. Ils ont promis de mettre en œuvre et vulgariser la nouvelle matière apprise en vue de la réalisation des résultats attendus d'eux.

Il sied de noter la clôture de cette session de formation a été sanctionnée par la remise des brevets aux participants par la ministre provinciale en charge du genre famille et enfants.