Agression de la RDC par le Rwanda : la synergie des mouvements citoyens refuse le déploiement des militaires ougandais dans l'Est

Catégorie
Image
Quelques membres de différents mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu
Quelques membres de différents mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu

Par Gloire Balolage/ Correspondance Goma

La synergie des mouvements citoyens et groupe de pression disent non au déploiement des militaires ougandais dans l'Est de la République démocratique du Congo ( RDC), dans le cadre du processus de paix engagé par l'EAC.

Dans une déclaration faite à la presse, mardi 29 novembre 2022, à Goma, ces mouvements pro démocratie persiste et signe et n'accorde aucune confiance aux forces militaires ougandais se justifiant en disant qu'elles ont été toujours la principale base arrière du mouvement terroriste M23 comme qui dirait des oiseaux de même plumage avec le Rwanda, en ce qui concerne le ravitaillement en troupes et munitions pour déstabiliser l'est de la RDC.

"Nous peuple congolais exprimons notre désaccord avec le déploiement de ces troupes de l'EAC plus particulièrement celle de l'Ouganda qui a toujours été là principale base arrière du mouvement terroriste M23 au même titre que le Rwanda en ce qui concerne le ravitaillement en troupes et munitions, nous disons non à l'entrée de l'armée ougandaise car ils y sont déjà à travers le M23, car égale M23-Rwanda, nous donnons 48h à l'armée kényane venue pour aider les FARDC à mettre les terroristes du M23 hors d'état de nuire, nous n'avons pas besoin d'un autre observateur comme la Monusco," ont-ils déclaré.

Ils appellent le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a mettre des moyens nécessaires et adéquats pour les opérations militaires sur le terrain et à la population de garder toujours la vigilance.

Étiquettes