Kisangani : LUCHA et Filimbi en rassemblement populaire ce jeudi pour attirer l'attention de la communauté internationale sur l'agression rwandaise 

Catégorie
Image
Un rassemblement populaire organisé à Kinshasa contre l'agression rwandaise.
Un rassemblement populaire organisé à Kinshasa contre l'agression rwandaise.

Par Stentor

Face à la recrudescence de l'insécurité dans l'Est de la RDC -République démocratique du Congo-, les mouvements citoyens LUCHA -Lutte pour le Changement, Filimbi et tout le reste vont tenir un rassemblement populaire pour la paix et la sécurité, ce jeudi 15 février, à 16h00', à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, plus précisément au rond-point du Canon. Objectif, dire à la communauté internationale que la RDC est fatiguée de cette guerre injuste.

Comme un seul homme, les caciques de ces mouvements citoyens ont fait du bouche à oreille dimanche dernier, pour inviter la population à prendre part à cette activité pacifique. 

"Nous sommes agressés par le Rwanda à travers le M23. Face à cette agression, notre pays court un risque de balkanisation. Nos compatriotes congolais sont tués... C'est pourquoi nous organisons un rassemblement pacifique ce jeudi. L'objectif est de passer un message à toute la communauté internationale que nous sommes fatigués de cette guerre injuste.", a expliqué Jedidia Mabela à la population avant de préciser qu'il est impérieux de s'habiller en noir et être muni d'une bougie. 

Ces manifestations font suite aux attaques en boucle du M23 appuyé par le Rwanda contre la RDC. Les bombes ne cessent de tomber sur le sol congolais causant de dégâts énormes. La semaine dernière, les rebelles M23 ont lancé des bombes mortier 120 sur le village Mweso à Goma, faisant 19 morts et 27 blessés. La nuit de ce lundi, d'autres bombes sont tombées à Sake, une localité du territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Étiquettes
Lundi 12 février 2024 - 12:27