Intégrité territoriale de la RDC : la Dynamique Nationale des personnes avec handicap s'aligne derrière Félix Tshisekedi et dit non à toute manipulation politicienne ! 

Catégorie
Image
Lecture du mémo par la Dynamique nationale des PVH-APV.
Lecture du mémo par la Dynamique nationale des PVH-APV.

Par Serge Mavungu 

La Dynamique Nationale des Personnes avec Handicap et autres Personnes Vulnérables a étaient dans la rue, lundi 12 février 2024, à Kinshasa. À travers cette marche pacifique, cette catégorie de la population a exprimé son indéfectible soutien au président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans sa lutte pour l’intégrité territoriale mais aussi pour la cohésion nationale de toutes les personnes avec handicap autour des acquis à pérenniser dans le secteur du handicap.

Cette marche qui a eu comme point de départ "la place des évolués", dans la commune de la Gombe et a chuté devant le palais de la Nation, dans la même municipalité où il a été lu un mémorandum par

Stanislas Kanamuli, cadre de la Dynamique Nationale des PVH-APV et ensuite déposé à la présidence de la République à l'attention du chef de l'État.

"Nous saisissons cette opportunité pour vous réitérer nos sincères félicitations à l’occasion de votre brillante réélection à la tête de notre pays et manifestons notre volonté de vous accompagner durant cette deuxième mandature afin de préserver les acquis de votre premier quinquennat notamment l’autonomisation et l’inclusion sociale des personnes avec handicap et autres personnes vulnérables concrétisée par la création d’un Ministère en charge des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables chapeautée par une personne vivant avec handicap. Cette dernière s’est distinguée par ses multiples efforts fournis pour matérialiser votre vision novatrice dans le secteur du handicap", peut-on lire dans ce mémorandum.

Depuis 2019, indique-t-on, l’action gouvernementale prend en compte la mise en œuvre des articles 33 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et 49 de la Constitution de la RDC, notamment la promulgation de la Loi organique portant protection et promotion des droits de la personne avec handicap, la mise en place du Secrétariat Général aux PVH & APV suivi de la nomination d’un Secrétaire Général ainsi que le recrutement des agents et cadres de cette nouvelle administration publique en cours de réalisation.

"Nous profitons de cette occasion pour féliciter Son Excellence Madame la Ministre Déléguée Irène Esambo Diata qui, par ses efforts en collaboration avec les leaders des organisations des PVH et APV, a aidé le pays à déposer pour la toute première fois le rapport initial sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées auprès du Secrétaire Général des Nations Unies, mais aussi à faire figurer la RDC parmi les pays bénéficiaires du Projet de Partenariat des Nations Unies pour la Promotion des Droits des Personnes Handicapées (UNPRPD)".

Et d'ajouter: "De même, ses actions à la tête de ce portefeuille ministériel ont conduit à la promulgation par le chef de l’Etat de la Loi organique sus évoquée, à la production du premier dictionnaire de la langue des signes congolais et son vernissage par votre Excellence ainsi qu’à l’élaboration des documents stratégiques devant définir et orienter les actions des différents acteurs dans le secteur du handicap, notamment la Politique nationale de protection et promotion des droits des personnes avec handicap ainsi que la Stratégie nationale d’autonomisation et d’inclusion sociale des personnes avec handicap et autres personnes vulnérables, lesquelles n’existaient pas depuis des décennies".

Aussi, renseigne la Dynamique Nationale des Personnes avec Handicap et Autres Personnes Vulnérables à travers son mémo,

son dynamisme a permis l’adoption par le Gouvernement des quelques mesures d’application de la Loi organique au nombre desquelles l’Ordonnance loi portant création de la médaille de la vaillance pour la patrie, afin de reconnaître le mérite et l’engagement de nos vaillants militaires et policiers devenus handicapés à cause de la défense de l’intégrité territoriale ; le décret portant création, organisation et fonctionnement du Fonds national d’accessibilité et d’autonomisation des personnes avec handicap en RDC (FONA-PVH), qui est un mécanisme pour lutter contre la mendicité et la pauvreté qui gangrènent le milieu du handicap ; le décret fixant les conditions d’obtention des facilités administratives, fiscales et douanières spécifiques aux organisations des droits privés qui promeuvent la personne avec handicap en RDC ; le décret portant fixation des modalités pratiques d’accessibilité des personnes avec handicap aux infrastructures, aux aides et autres services sociaux de base en RDC ;

et le décret fixant les modalités d’application de la représentation des personnes avec handicap dans les institutions en RDC, qui fixe le quota de 5% pour les services publics et 3% pour les services privés.

À ceci s’ajoutent d’autres mesures prises en termes d’arrêtés ministériels relatifs à la création, à l’organisation et au fonctionnement des structures organiques ci-après :

– Centre Spécialisé de Recherche et des Soins pour des Personnes atteintes d’albinisme, en sigle CRSPA ;

– Etablissement de Fabrication de fauteuils roulants, de Réadaptation physique, d’Autonomisation par les Sports, Culture et Arts adaptés aux Personnes avec Handicap, en sigle EFRASCA ;

– Académie de Développement Continu de la Langue des signes et de l’Ecriture braille, en sigle ACADELE. Il y a lieu de citer également d’autres arrêtés ministériels portant agrément du Conseil National Consultatif pour la Personne avec Handicap, en sigle CNCPH et du Cadre de Concertation des Organisations de la Personne avec Handicap, en sigle CCOPH.

"Il est vrai que l’opérationnalisation de toutes ces structures organiques et autres structures à mettre en place, pendant ce deuxième quinquennat de votre Excellence, permettra au Ministère en charge des PVH & APV d’apporter des solutions idoines aux problèmes quotidiens des personnes avec handicap et autres personnes vulnérables, notamment le chômage, l’errance et la mendicité.

En dépit de toutes ces réalisations louables, visibles et notables, nous déplorons le comportement d’un acteur politique mal intentionné qui incite certaines personnes avec handicap à la révolte et à la haine afin de saper tous les efforts du Gouvernement dans le secteur du handicap. Nous citons Monsieur Ntambwe Mposhi Charmant Eliézer, proclamé provisoirement Député National, contre qui nous avons déclenché une action en justice afin de décourager des attitudes susceptibles d’anéantir les efforts du Gouvernement dans ce secteur", déclare-t-on.

Et de souligner : "Tout en réaffirmant notre soutien et reconnaissance au président de la République, chef de l’État, garant du bon fonctionnement des Institutions, lui demandons de maintenir ce portefeuille ministériel au sein du Gouvernement central afin de pérenniser les acquis dans le secteur du handicap pour l’effectivité de l’autonomisation et l’inclusion sociale des personnes avec handicap et autres personnes vulnérables".

Étiquettes
Mardi 13 février 2024 - 09:55