Société : "Réputée spoliatrice depuis Kabila, Asha Olive est en train de spolier une concession à Ndjili Brasserie en réseau mafieux avec les autorités de la DEMIAP et certains Généraux de l'Auditorat militaire" (Docteur Priss Mwabi Tambwe)

Catégorie
Image
Une vue de la concession du Docteur Priss Mwabi Tambwe en pleine spoliation à Ndjili Brasserie
Une vue de la concession du Docteur Priss Mwabi Tambwe en pleine spoliation à Ndjili Brasserie

Par Bijou NDJODJI BATEKO

D'après certaines informations, cette dame n'existe que de nom et est non autrement identifiée, malgré le changement de régime. Car, elle ne s'est jamais présentée devant un tribunal quelconque, depuis qu'elle excelle dans son industrie criminelle de spolier des terrains et d'escroquer des parcelles. Pourtant, elle n'est pas à son premier forfait. 

Déjà, sous Kabila, elle excellait allègrement dans ses basses combines de spolier des terrains d'autrui. S'agit-il d'un fantôme ou d'un nom fictif d’une autorité, derrière lequel se cachent tous ces officiers supérieurs militaires mafieux, pour exécuter leurs sales besognes ? Ces mafieux spolient des terrains, parce qu'il y a l'impunité. La seule personne pour mettre définitivement un terme à ces actes, qui, du reste, ne doivent jamais rester impunis, c'est le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lui qui, en sa qualité de Magistrat suprême et Commandant suprême des FARDC -Forces Armées de la République Démocratique du Congo- et de la PNC -Police Nationale Congolaise, avait promis un État de droit à tous les Congolais. 

Si le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, n'intervient pas en toute urgence, décidément, le Docteur Priss Mwabi Tambwe, propriétaire d'une concession de 1,8 ha de superficie à Ndjili Brasserie, risque d'être la prochaine victime de l'escroquerie de madame "Acha Olive", qui opère avec le Colonel Boseko de la Force Navale, le CB Lupili du Cadastre de la N’sele, les autorités de la DEMIAP et de l’Auditorat militaire.

En effet, dans son modus operandi, "Asha Olive" travaille en étroite collaboration, tel dans un réseau mafieux, avec les agents de la DEMIAP, en utilisant cette fois-ci le Colonel de la Force Navale, du nom de Boseko Mbango, l’homme qui est couvert par certains Généraux bénéficiaires des actes de cession gratuite de terrains (moyenne de 4 par Général) dans un terrain ne lui appartenant pas.

Le Colonel Boseko en âge de retraite venait d’être arrêté à la DEMIAP, pendant presque un mois, et il a été libéré avec un mandat d’installer de force le Fantôme "Olive Asha" dans cette concession, mission lui accordée moyennant la remise d’une somme de 10.000 dollars américains, avec toutes les assurances de le protéger face à toutes les menaces qui surgiraient.

Sur le lieu, des officiers supérieurs militaires à qui Boseko et "Asha Olive" confient des lopins de terrain, en guise de bakchichs, ont tenté de commencer certaines constructions sans aucune autorisation, en occupant le 1/3 de cette concession de 1,8 ha de superficie se trouvant à Ndjili Brasserie. Concession acquise en bonne et due forme auprès de la concessionnaire, madame Mbiangu, petite sœur de la défunte épouse de feu maréchal Joseph Désiré MOBUTU, feue maman Marie Antoinette, la vraie propriétaire de cette concession. Docteur Priss Mwabi Tambwe détient tous les documents qui lui confèrent titre et qualité de propriétaire de cette concession. Outre le contrat en bonne et due forme signé avec maman Mbiangu, la concessionnaire, lors de la vente, en plus de l'acte de cession obtenu de cette dernière, Docteur Priss Mwabi Tambwe détient le certificat d'enregistrement suivant le livre d'enregistrement Vol. A/N 84 Folio 126, le registre journal sous le numéro d'ordre général : A/N19531 et spécial : N/1474, concessionnaire perpétuel indivis du fond indiqué, portant le numéro 187.945 du plan cadastral de la Commune de la N'sele. Mais, de manière frauduleuse, le CB Lupili du Cadastre N’sele s’active pour lui chercher de faux documents, à l’insu de sa hiérarchie.

Alors, questions : Quels sont les documents qui attestent que madame "Asha Olive" est propriétaire de la concession ? Qui est cette dame qu'on n'a pas encore vue et qui ne s'est jamais présentée physiquement devant un tribunal quelconque, qui n'existe que de nom, qui traite avec le CB Lupili de Cadastre N’sele, ainsi que le Colonel Boseko ? Qui est cette dame et/ou autorité qui met en branle toute une équipe de la DEMIAP, pour assiéger la concession du Docteur Priss Mwabi Tambwe et mettre ce dernier en insécurité, au point qu'aujourd'hui, il vit en clandestinité suite aux menaces de mort ?

Autant de questions, du reste non exhaustives, qui valent tout leur pesant d'or, d'autant plus que madame "Asha Olive" s'illustre dans la spoliation des terrains, avec le même modus operandi. Elle a même escroqué récemment, apprend-on, des parcelles à N'sele, non loin du mausolée de feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba d'heureuse mémoire.

Compte tenu de ce qui précède, bien que les actions de Docteur Priss Mwabi Tambwe ont abouti à la suspension des travaux dans cette concession, ce propriétaire voit "sa mort" et prie instamment le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour solliciter son implication personnelle, afin de mettre fin à ces vieilles pratiques qui, selon lui, aboutissent à la peine de mort sans procès.

Selon Docteur Priss Mwabi Tambwe, tous ces imposteurs continuent de spolier allègrement des concessions et des terrains ne leur appartenant pas, parce que l'impunité va bon train.

Ce Colonel Boseko fut arrêté à la fin de l'année 2023, à l'Auditorat Supérieur de Matete, à cause de ses pratiques ( menaces de mort, destruction méchante, vol de matériels, stellionat, occupation illégale, …), et il était libéré sous promesse ferme devant l'Auditeur Supérieur de ne plus récidiver. Mais malheureusement, il a encore repris au début du mois passé avec la fameuse "Olive Asha" surnommée TERMINATOR par son équipe sur terrain.

Et, pas plus tard qu'hier, Docteur Mwabi Tambwe Priss a déposé une nouvelle plainte contre le Colonel Boseko et la fameuse "Olive Asha" pour occupation illégale et spoliation. 

Aussi, il semble évident que certains Généraux de l'Auditorat qui sont les collègues de l'académie militaire de Colonel Boseko le soutiennent dans cette entreprise criminelle, et plus particulièrement en lui donnant des éléments de Force pour ses actions sur terrain.

Toutes les tentatives entreprises par le Docteur Priss Mwabi Tambwe auprès de quelques officiels, sous le sceau d'anonymat, pour obtenir l'inculpation de tous ces mafieux, ont été vouées à l'échec. Cette situation met non seulement son patrimoine en danger, bien que la Constitution du 18 février 2006, à son article 34,  protège la propriété privée, mais aussi sa vie et celle de sa famille, vu que ces mafieux commencent à vouloir lui éliminer physiquement.

Voilà pourquoi, ne sachant à quel saint se vouer, Docteur Priss Mwabi Tambwe estime que l'implication du Président de la République est importante pour stopper ce fléau de spoliation des concessions et des terrains. Car, alors candidat aux dernières législatives à Lukunga, le Docteur Priss Mwabi Tambwe avait soutenu Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir cru à sa vision d'État de droit.

Mercredi 15 mai 2024 - 15:38