Beni : pendaison du journaliste Samuel à Ruwenzori, UNPC-Section Beni très consternée

Catégorie
Image
Le journaliste Samuel Sirasi pendu dans un champ au village Mutilipi ( Nord-Kivu)
Le journaliste Samuel Sirasi pendu dans un champ au village Mutilipi ( Nord-Kivu)

Par Stella Ungaro

Le journaliste d Ruwenzori Voice Radio et assistant de cours à l'Université Officielle de Semuliki (UOS), Samuel Sirasi a été trouvé pendu dans un champ au village Mutilipi, dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Beni (Nord-Kivu) mercredi 20 avril 2022.

Selon les sources locales, le corps de Samuel Sirasi a été trouvé par des passants. L’un des chefs de base de la commune de Bulongo cité par nos confrères de la Radio Communautaire La Voix de Virunga confirme cette triste nouvelle. Il dit avoir vu son corps pendu en état de putréfaction très avancée.

L’Union Nationale de la Presse du Congo, section de Beni (UNPC-BENI) se dit très consternée par cette mort.

Dans une interview accordée à la presse de la ville de Beni, le président de l’UNPC-Beni, Monsieur Mustafa Mulonda a,d’abord salué la mémoire du journaliste Samuel Sirasi avant d’écarter la piste de suicide au sujet de la sa mort tragique

« […] Nous sommes tristes, nous continuons à nous poser des questions pourquoi seulement Samuel alors qu’il était un journaliste très brillant ; ce journaliste qui a évolué à la radio de la voix de Ruwenzori (VUOS-BENI). Il a étudié à l’université officielle de Ruwenzori où il a fait cinq (5) distinctions ; il a vraiment été brillant en sciences de l’information et de la communication, donc il mérite tout ce qu’il a fait dans la presse […] Il y a peu, nous avons appris qu’il a été kidnappé par des gens inconnus. Nous nous demandons si ça colle avec ce qui se passe ici à Beni où nous avons appris qu’il a été trouvé pendu dans son champ. Je ne sais pas dire qu’il s’est pendu parce qu’un jeune qui était plein d’espoir comme lui, je ne pense pas qu’il puisse ôter lui-même sa vie», a fait savoir le président de l’UNPC-Beni cité par nos confrères de la Radio Communautaire La Voix de Virunga.

Pendant ce temps, l’UNPC-Beni demande aux services de sécurité de mener des enquêtes pour faire la lumière "au sujet de la mort de son journaliste".

« Etant journaliste, dans une zone compliquée, une zone d’insécurité, je confirme qu’il n’y a pas de menace zéro. Tout peut arriver, mais ce qui est important c’est que nous demandons aux acteurs de sécurité de mener des enquêtes pour que nous puissions avoir plus de lumières de la mort de notre confrère. »

Il faut noter que le corps du journaliste Samuel Sirasi a été retrouvé pendu dans son champ à Kalembo dans le secteur de Ruwenzori quelques jours après sa disparition.

Peu avant cette disparition, il a été enlevé par des inconnus en ville de Goma avant d’être relâché quatre jours plus tard.

Il est arrivé à Beni pour la visite familiale après sa libération à Goma. Du coup, il s’est dirigé dans son village Kalembo puis il est parti au champ pour n’est plus revenir.