Coopération RDC-Belgique : le gouvernement congolais salue la décision de Bruxelles de vouloir restituer certaines de ses œuvres d’art

Catégorie
Image
Œuvres d'art RDC
Œuvres d'art RDC

Par G.T

Le gouvernement congolais, par le biais du ministre de la communication et des médias, salue la décision de la Belgique pour la restitution de certaines de ses œuvres d’arts acquises illégalement en période coloniale.

Patrick Muyaya souligne qu’une commission de scientifique va  être mise en place afin de se pencher sur la question. « C’est dans un cadre commun que les commissions se mettront pour faciliter ce retour », indique-t-il.

Et de poursuivre : « Nous sommes dans une dynamique de réconciliation entre les deux états. N’eut été les conditions de la Covid 19  nous aurions reçu les reliques de Patrice Emery Lumumba.  Ces œuvres doivent être dans le cadre de notre patrimoine culturelle. Le plus important c’est la volonté commune des deux parties »

Il convient de signaler q’une vaste réflexion avait été entamée dans ce sens au niveau du Secrétariat d’État belge chargé de la Politique scientifique. Le Conseil des ministres restreint a, en effet,  validé mardi dernier, les conclusions des débats initiés à ce sujet et qui, à en croire les milieux proches du dossier, achoppaient surtout sur les enjeux liés à la propriété des objets spoliés et à leur retour matériel.

Selon des chercheurs prenant part aux travaux, les œuvres sont subdivisées en trois catégories : les pièces dont on a la certitude qu’elles ont été acquises de manière illégale, notamment de force après confrontation violente ou après pillage, les œuvres acquises de façon légitime et celles pour lesquelles aucune certitude n’existe.