Occupation de Bunagana par le M23 : l'aveu d'impuissance du SG de l'ONU face à la défaillance de la Monusco !

Catégorie
Image
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guteress
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guteress

Par Serge Mavungu


La cité de Bunaganda,  dans le territoire de Rutshuru, reste occupée par les forces négatives du M23. Dans une interview accordée à nos confrères de RFI, le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guteres, a évoqué l'inefficacité des forces de maintien de paix de l'ONU, en citant les mouvements anti Monusco observés à Beni et ses environs.

"Le M23 a été comme vous le savez la raison de ces dernières manifestations, le fait que les Nations unies ne sont pas capables de battre le M23".

Pour étayer sa thèse, le secrétaire général des Nations unies affirme que " la vérité, c’est que le M23 aujourd’hui est une armée moderne, avec des équipements lourds qui sont plus perfectionnés que les équipements de la Monusco".

Et de souligner : " Ils ne sont pas nés dans la forêt. Ils viennent de quelque part. Ce qu’il faut, à mon avis, et c’est l’essentiel, c’est de trouver une discussion sérieuse entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda pour qu’on puisse avoir une perspective conjointe pour éviter cette permanente situation qui nous fait toujours, quand on a un progrès, revenir en arrière. Il faut que ces pays se comprennent mutuellement et   coopèrent effectivement pour la sécurité de l’Est du Congo.