Insécurité dans la Région des Grands Lacs : à Davos, Félix Tshisekedi accuse de nouveau le Rwanda

Catégorie
Image
Le chef de l'État, Félix Tshisekedi à l'ouverture du Forum Économique Mondial à Davos
Le chef de l'État, Félix Tshisekedi à l'ouverture du Forum Économique Mondial à Davos

Par la Rédaction

La situation sécuritaire dans la région des Grands Lacs était également abordée, mardi 17 janvier, à l'ouverture du Forum Économique Mondial de Davos. Sans mâcher mots, le Président Félix a de nouveau indexé le Rwanda.

" Si nous avions tous la même vision, celle d'aller auprès de tous nos (9) voisins et discuter sur les projets de développement pour le bien de nos populations, nous aurons eu bien de résultats satisfaisants. Je peux vous dire les projets que nous avons proposés à chacun de nos voisins dans le cadre des échanges économiques."

Et d'ajouter : " C'est à cause de certains voisins aux velléités belligérantes que l'insécurité bat son plein. Le problème aujourd'hui de la sécurité dans la région des Grands lacs s'appelle le Rwanda", a-t-il indiqué.

Le Chef de l'État a profité de ces assises pour faire entendre la voix de la RDC auprès des décideurs mondiaux, rétablir la vérité sur la crise sécuritaire dans la partie Est du pays, et présenter les atouts de la RDC aux investisseurs présents à Davos. Ces assises de tiennent du 16 au 20 janvier en Suisse sur le thème :"Coopérer dans un monde fragmenté".