RVA : l'équipe Shungu prête à achever les travaux de l'aérogare de l'Aéroport International de Ndjili d'ici 2023 !

Catégorie
Image
La visite du DG de la RVA dans les installations de l'aérogare de l'aéroport international de Ndjili
La visite du DG de la RVA dans les installations de l'aérogare de l'aéroport international de Ndjili

Par Serge Mavungu

Depuis qu'il préside à la tête de la Régie des Voies Aériennes SA (RVA), Alphonse Shungu, Directeur général de cette entreprise, veut la donner une nouvelle image.

C'est ainsi, qu'il s'est rendu, récemment, à la base vie et au chantier de la nouvelle aérogare de l’aéroport international de N’djili où il a été accueilli par le Coordonnateur de la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics de la RVA SA, Sangi Matanda Alexis, qui à son tour a introduit le Responsable de la Mission de Contrôle en charge de ce projet, Jihed Mnasri, guide de la visite.

Pour rappel, la nouvelle aérogare est un projet imposant, digne de la taille de la République Démocratique du Congo (RDC), devant recevoir un trafic des passagers de l’ordre de trois millions des passagers par an, soit trois fois plus que l’infrastructure actuelle de l’Aéroport International de N’djili qui reçoit un million des passagers par an. 

À en croire une dépêche de la Cellule de Communication de la RVA, d’une superficie de 40.000 m2, le bâtiment de la nouvelle aérogare aura deux étages en plus d’une Mezzanine, pouvant accueillir simultanément six vols internationaux et trois vols nationaux avec possibilité d’ajouter d’autres modules. Il est à noter que la conception des plans de la nouvelle aérogare de N’djili a été faite dans le strict respect des normes et recommandations de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (OACI).

Il sied de signaler qu’une déviation du boulevard Lumumba sur une distance d’environ trois Kilomètres sera nécessaire pour la réalisation de ce projet avec un giratoire pour l’entrée de l’aéroport. 

"Dans ces conditions, la partie du boulevard Lumumba actuelle qui se retrouvera dans l’enceinte de l’Aéroport International de N’djili sera reconditionnée en une route interne à l’aéroport", renseigne cette même dépêche.

Le chef de la mission de contrôle, indique-t-on, a fait savoir au Directeur Général Alphonse Shungu que les études du projet ont déjà été validées en grande partie, l’Avant-Projet Sommaire est validé à 100% et l’Avant-Projet détaillé est à un taux de validation de 80%, les investigations géotechniques sont entièrement réalisées ainsi que la campagne topographique. 

Les travaux préparatoires, quant à eux, sont à 95,11% de taux de réalisation et l'avancement général des travaux sur chantier est évalué à 9.21%.

Le maître d’ouvrage a, aussi, affirmé au Directeur général que l’entreprise s’est engagée à assurer un travail continu 24H/24H et 7jours/7 afin de résorber le retard enregistré suite au manque de financement et ainsi livrer le projet de la nouvelle aérogare avant la fin de l’année 2023.

Après avoir reçu les explications nécessaires sur ledit projet au niveau de la base vie, le Directeur général Shungu a été convié à une visite guidée au sein des installations qui les a conduit d’abord à l’entrepôt général de matériels et outillages de chantier, où ce dernier a apprécié l’organisation trouvée sur place, ensuite au laboratoire d’analyse des échantillons de tous les agrégats (sable, graviers, etc…) à déposer sur chantier ; où les essais sont réalisés en collaboration avec le Laboratoire National de l’Office des Routes.

Le Directeur général a, enfin, été conduit sur le site des travaux où il est érigé une centrale à béton automatique de nouvelle génération calibrée.

Sur le chantier, le Directeur général a pu constater aussi que l’assiette de la future aérogare couvrant 20.000 m² par niveau est déjà prête et le travail de consolidation de sol a été déjà effectué par la technique de compactage dynamique tel qu’a expliqué le Chef de la Mission de Contrôle et cinq grues sont installées ainsi que d’autres matériaux de constructions.

Du côté du parking avions, le Directeur général a pris connaissance des travaux de terrassement effectués (onze couches de remblais de sable sélectionné et compacté). Le Directeur général a également visité les aires de stockage des différents approvisionnements tels que les aciers à béton, les coffrages, les échafaudages et les engins de chantier.

Le maitre d'ouvrage a assuré le Directeur général que tous les intervenants sont déterminés à reprendre les travaux et relever le défi qui est de livrer le projet d’une nouvelle aérogare digne de la RDC en mettant l'accent sur l’implication personnelle du Directeur général Shungu pour la reprise des travaux sur chantier qui sont arrêtés depuis le mois de décembre 2020.