RDC-Hydrocarbures: interdiction formelle de transport des carburants dans les fûts et bidons d’une province à une autre dans la zone Ouest ! (Didier Budimbu)

Catégorie
Image
Le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu [Photo d'illustration]
Le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu [Photo d'illustration]

Par Serge Mavungu

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, subsidiairement à sa lettre du 03 septembre 2021, ayant trait à l'application de la mesure relative au transport des carburants terrestres dans les fûts et bidons d’une province à une autre et faisant suite à la réunion de clarification à ce sujet tenue à son cabinet de travail le 20 septembre 2021, porte à la connaissance des opérateurs pétroliers  l’entrée en vigueur de la mesure relative à l’interdiction de transport des carburants dans les fûts et bidons d’une province à une autre dans la zone Ouest où le programme de marquage moléculaire est déjà opérationnel à ce jour.

Il est en de même de l’application de la présente mesure qui se fera au cas par cas, suivant des critères qui seront incessamment indiqués dans une circulaire y afférente.

À en croire une dépêche de la cellule de communication des Hydrocarbures, la prolongation du moratoire, pour une durée de six mois, soit du 7 octobre 2021 au 7 avril 2022 en faveur des opérateurs œuvrant notamment dans les provinces situées dans les zones Sud et Est du pays, où le programme de marquage moléculaire des produits pétroliers n’est, d’une part, non encore opérationnel à ce jour, et d’autre part, où l’acheminement vers les points de consommation et de distribution des carburants par des camions citernes semblent très difficiles au regard notamment des voies d’accessibilité en présence.

"L’intensification de contrôle notamment par la Brigade nationale de la lutte contre la fraude et l’administration des Hydrocarbures, conformément aux dispositions de la législation y relatives en vue de la mise en application de toutes les mesures prises dans le cadre de l’assainissement du secteur Aval pétrolier, suivant ma lettre n° M-HYD/DMN/TDC/ant/760/CAB/MIN/2021 du 9 août 2021", renseigne la même dépêche.