Hydrocarbures : la RDC évalue à 650 milliards USD la vente de ses 16 blocs pétroliers : «l'insécurité dans l'Est ne constitue pas un obstacle», d'après Didier Budimbu

Catégorie
Image
Le ministre congolais des hydrocarbures, Me Didier Budimbu sur le plateau du journal Afrique de France 24
Le ministre congolais des hydrocarbures, Me Didier Budimbu sur le plateau du journal Afrique de France 24

Par Serge Mavungu 

Le ministre des Hydrocarbures, Me Didier Budimbu était sur le plateau de France 24.

Répondant à une question au cours d'une interview avec nos confrères de ce média français, au sujet de l'appel d'offre de seize blocs pétroliers avec à la clé pas moins de 650.000.000.000 de dollars au prix actuel du baril, le ministre Congolais en charge des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a indiqué que " selon la vision du chef de l'État, le Gouvernement de la République a décrété l'État d'urgence afin de résoudre ce problème d'insécurité".

Et de rassurer: "Au niveau du Lac Kivu, il y a pas de violence.

Cette exploitation se fera en face du Rwanda qui est déjà entrain de le faire et la RDC commence bientôt avec les 66.000.000.000 manomètres cubes que nous avons en termes de gaz méthane.C'est le moment pour nous de l'exploiter.

Sans tergiversé, le7 ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a souligné que " le trésor public bénéficiera de ce montant que représentent ces seize blocs pétroliers".

Et souligner:" Notre objectif est de rehausser le niveau de l'économie nationale, de la vie de la population, en lieu et place des individus".

Pour étayer sa thèse, le ministre des Hydrocarbures a évoqué la signature, en décembre dernier, de l'avenant 9 avec la société Perenco par rapport à la valorisation du gaz qui était brûlé à Muanda, le trésor public n'a bénéficié que de 25.000.000 de dollars américains et le chef de l'État avait décidé que 10.000.000 de dollars devraient servir à la population locale, chose qui entrain d'être faite.