RDC : à travers le logiciel “SIGMAP” lancé par le chef de l'État, le MinÉtat Aimé Boji informatise la transparence dans la gestion des marchés publics

Catégorie
Image
Le ministre d'État en charge du budget, Aimé Boji Sangara et Félix Tshisekedi, chef de l'État
Le ministre d'État en charge du budget, Aimé Boji Sangara et Félix Tshisekedi, chef de l'État

Par Serge Mavungu

Le chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, officiellement, lancé, ce lundi 29 août 2022, la plateforme Informatique "SIGMAP", une innovation signée Aimé Boji Sangara.

Cette plateforme Informatique a pour 
but de renforcer la transparence dans la gestion des Marchés Publics et générer des Économies Substantielles pour les Caisses de l'État.

"Étant un plan qui traduit les objectifs que la RDC s’est assignée en matière de gestion des Finances Publiques, ainsi que les Réformes clés qu’elle entend mener dans les sept prochaines années, le SIGMAP va aussi offrir la Possibilité d'automatiser l'ensemble des Procédures en réduisant le délai de traitement des dossiers et en assurant leur traçabilité ainsi que la production automatique des statistiques", a déclaré le ministre d'État 


Aimé Boji Sangara,  qui l'a déclaré dans son mot de circonstance, est également revenu  sur les éléments qui ont concouru à la mise en place de ce logiciel. 

"J’aimerais rappeler que c’est depuis le 27 avril 2010, que le Gouvernement de la République s’est doté d’une loi actualisée, relative aux marchés publics. La mise en place de ce cadre juridique a été accompagné par la création des organes de gestion et de contrôle conformes aux standards internationaux. Malgré les avancées significatives dans la réforme des marchés publics, la mise en application complète de cette règlementation souffre encore du problème de traitement manuel et moins efficient du processus des marchés publics.
 Le Gouvernement était donc conscient que cette situation ne garantissait pas pleinement la traçabilité, la transparence et l’exhaustivité des informations. Voilà d’où est venue la nécessité de mettre en place le SIGMAP'', a-t-il indiqué

Pour sa part,  le Chef de l'État  a,   avant de procéder au lancement de ce Système,   salué dans son discours la mise en place d'un mécanisme qui vient garantir la sécurité des Fonds Publics

"La passation des marchés publics est un domaine  qui comporte des risques élevés de corruption(...). La mise en place,  à ce jour,  du  Système Intégré de gestion des Marchés Publics, procède de cette vision de faire un pas de plus dans la marche vers le renforcement de la responsabilité, l'intégrité et la transparence de la commande publique. Dès  lors, l'utilisation d'un Système informatique intégré doit pouvoir permettre à notre Pays d'accélérer sa marche sur la voie du développement. Il s'agit ici d'un mécanisme permettant de garantir la Sécurité des Fonds Publics" , a souligné le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C'est la salle de Réunion de l'hôtel Rotana,  dans la Commune de la Gombe,  qui a servi de cadre pour la tenue de cette Cérémonie,  à laquelle ont pris part, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, ainsi que plusieurs membres du Gouvernement, dont le Vice-ministre du Budget, Elysé Bokumwana Maposo.