Projet de budget 2023: grâce à l'oeil vigilant du minÉtat Aimé Boji, la Santé, l'Éducation et la Sécurité connaissent un accroissement

Catégorie
Image
Le ministre État en  Premier ministre, Sama Lukonde entouré du minÉtat en charge du Budget à droite et le VPM de la Fonction publique à sa gauche
Le ministre État en Premier ministre, Sama Lukonde entouré du minÉtat en charge du Budget à droite et le VPM de la Fonction publique à sa gauche

Par Serge Mavungu

Le projet de budget 2023 a été déposé hier 15 septembre 2022, au bureau de l'Assemblée nationale par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, accompagné de quelques membres de son équipe gouvernementale.

Lequel Projet de Loi de Finances s’inscrit totalement dans la continuité des efforts

engagés sous le leadership visionnaire du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dont les effets palpables se matérialisent progressivement sur le plan financier, économique et social. 

Grâce à l'esprit managérial du ministre d'État, ministre en charge du Budget, Aimé Boji Sangara, qui n'a fait que mettre en application la vision du chef de l'État qui est également celle du gouvernement Sama Lukonde, il est à noter un accroissement15 septembre 2022 significatif, par rapport au Budget de l’exercice 2022, des parts des crédits alloués aux secteurs sociaux (Santé 61,7% et Éducation 38,7%), avec la poursuite de la mise en œuvre de la politique de gratuité de l’enseignement primaire,

aujourd'hui une réalité indéniable et irréversible.

Il sied de souligner le renforcement des parts des crédits alloués aux secteurs de la défense et sécurité passant ainsi de 9,9% du budget général en 2022 à 10,4% en 2023.