GECAMINES : Le CASC interpelle ceux qui déstabilisent le comité de gestion

Catégorie
Image
Vue d'une mine de la gecamines
Vue d'une mine de la gecamines

Par Sabrina Nseya Ngombua 

Le CASC -Collectif d'Actions de la Société civile- crie haro à la déstabilisation du Comité de gestion de la GECAMINES. Ce Collectif alerte sur une campagne de désinformation menée par certains politiciens véreux et très actifs dans l'affairisme minier, dans le seul but de créer la frustration et semer la confusion dans cette partie du pays. Voilà pourquoi le CASC invite la population locale à ne pas céder à la manipulation d'où qu'elle vienne, et met en garde quiconque s'engagerait dans l'entreprise criminelle de menacer la bonne marche de la GECAMINES, par des désinformations tendant à déstabiliser le comité de gestion en place. 

Suite au rapport de l'IGF -Inspection générale des finances- faisant état d'un détournement au sein de la GECAMINES, le CASC -Collectif d'Actions de la Société Civile- a appelé la population katangaise à ne pas céder à la manipulation, et laisser le conseil d'administration de cette entreprise publique faire son travail en toute sérénité.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 7 novembre, le coordonnateur national intérimaire de ce collectif, Jean-Claude Ekosa a attiré l'attention de l'opinion tant nationale qu'internationale, sur une tentative de désinformation par quelques acteurs politiques, une situation qui crée la frustration dans ce coin du pays.

Il a souligné que c'est l'actuel conseil d'administration de la GECAMINES qui a milité pour l'obtention de 211 millions de dollars américains que perdait cette firme auprès de ses partenaires, au profit de ces mêmes acteurs politiques.

" Nous avons noté par la même occasion que cette somme est passée par voie bancaire, en toute transparence. D'où, nous pensons qu'il est judicieux d'arrêter de manipuler la population, pour la bonne marche de cette entreprise majeure pour la République", a-t-il précisé.

L'occasion faisant le larron, ce dernier a interpellé ses compatriotes qui se mettent dans l'affairisme minier, se réclamant membres d'un parti politique, pour déstabiliser le comité de gestion de la GECAMINES, tout en encourageant les réformes des entreprises dans le secteur minier.

Étiquettes
Mardi 7 novembre 2023 - 21:25