Incident de Kasindi: sans pardon, le SG de l'ONU présente ses condoléances aux Congolais

Catégorie
Image
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guteress
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guteress

Par Gabin K.

Pas question pour Antonio Guterres, Secrétaire général de l'ONU, de demander pardon aux Congolais qui ont perdu 4 de leurs compatriotes, tués par les Casques bleus à Kasindi, dans le territoire de Beni à Nord-Kivu. Plutôt que le pardon, Guterres s'est limité à "présenter ses condoléances au Président de la République, aux familles éplorées et à toute la population congolaise".

C'est ce que renseigne une dépêche de la présidence, rapportant en outre que le Président Tshisekedi et le SG de l'ONU ont eu un échange téléphonique dans l'après-midi de ce lundi 1er août 2022. "Les deux hommes ont abordé la situation des Casques bleus dans l'Est d la RDC, particulièrement les récentes altercations avec la population", a ajouté la presse présidentielle.

Ces altercations, rappelons-le, ont, selon le baromètre sécuritaire du Kivu, fait 4 morts et 15 blessés parmi les Congolais. Elles ont eu lieu à la frontière congolo-ougandaise à Kasindi après que les éléments de la force onusienne aient forcé la barrière.