Élections 2023 : le Haut-Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l'homme invite les autorités congolaises à sanctionner les auteurs des discours haineux

Catégorie
Image
Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme
Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme

Par Stentor

Dans un contexte post-électoral en RDC -République démocratique du Congo-, Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l'homme, a, dans sa récente communication parvenue à Opinion-info.cd ce lundi 8 janvier, invité les autorités congolaises à enquêter de manière transparente sur les discours haineux et les appels à la violence. Objectif, identifier et sanctionner les auteurs de ces actes qui troublent l'ordre public. 

Cette montée au créneau de Volk Türk fait suite à son inquiétude face à l'intensification des discours à caractère ethnique, et des appels à la violence enregistrés dans certaines régions de la RDC, comme le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Kasaï et le Katanga.

Dans ce même contexte électoral, le Procureur général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde Mambu, a, dans sa dernière sortie médiatique, mis en garde les fauteurs des troubles et auteurs de propagation de faux bruits. Aussi, avait-il signalé que des magistrats des Parquets à travers le pays, sont saisis de nombreux cas pour lesquels des dossiers sont ouverts.

Lundi 8 janvier 2024 - 13:09