Justice : condamné en 2020 à 3 ans de prison, Barnabé Milinganyo gracié par Félix Tshisekedi

Catégorie
Image
Barnabé Milingayo, Président national du Rassemblement des leaders congolais
Barnabé Milingayo, Président national du Rassemblement des leaders congolais

Par Gratis Makabi

Condamné à trois ans de servitude pénale, le Président national du Rassemblement des leaders congolais, Barnabé Milinganyo Wimana a bénéficié, ce lundi 03 janvier 2022, de la grâce présidentielle.

Ce proche de la famille politique de l'ancien Chef de l'État, Joseph Kabila a été condamnée, le samedi 28 novembre 2020 par le tribunal de grande instance de Kinshasa de Kinshasa/Gombe siégeant en procédure de flagrance et devrait payer 2 millions des Francs Congolais et 10.000 dollars de dommages-intérêts.

Barnabé Milinganyo s’est illustré à la veille de son arrestation sur un plateau de télévision dans les débats sur la suite à donner aux consultations.

Répondant à la question de savoir s’il n’y a ni coalition ni cohabitation, il a répondu comme suit (en lingala): Il y aura peut-être la démission du président? C’est l’unique voie facile. Si le président ne veut pas faire tuer les gens, il faudra qu’il démissionne (…).Alors il deviendra sénateur. S’il ne le fait pas, "ako zua mbuma" qui veut dire en français "il sera alors tué par balle".