Grâce présidentielle accordée à B. Milinganyo et J.Ndala: le CALCC invite Félix Tshisekedi à s'impliquer personnellement sur ce dossier

Catégorie
Image
Le président Félix Tshisekedi lors d'un meeting à Lomami
Le président Félix Tshisekedi lors d'un meeting à Lomami

Par G.T

Le Conseil de l'apostolat des laïcs catholiques Congolais ( CALCC) salue la mesure accordant la grâce présidentielle à Barnabé Milinganyo et à Jacky Ndala. Inquiet du retard dans la mise en application de cette mesure, le CALCC invite le président Félix Tshisekedi à s'impliquer personnellement sur ce dossier.

Dans son communiqué, le CALC rappelle qu'en dehors de ces deux cas il existe d'autres compatriotes qui croupissent, jusqu'à ce jour, dans des maisons de détention.

Pour rappel, le responsable de la jeunesse du parti de Moïse Katumbi, Jacky Ndala a été condamné, le 20 juillet 2021, à 2 ans de prison ferme et une amende de 500 000 FC avec arrestation immédiate "pour incitation à la désobéissance civile". 

Barnabé Milinganyo Wimana, Président national du Rassemblement des leaders congolais, a, quant à lui, été condamné, le samedi 28 novembre 2021, à 3 ans de servitude pénale, 2 millions des Francs Congolais et 10.000 dollars de dommages-intérêts. Il était poursuivi pour "outrage au Chef de l'État".