Affaire Monique Gieskes vs Vlisco: dans la sérénité, Gieskes attend le verdict en Cassation (Mise au point)

Catégorie
Image
[Logo Vlisco]
[Logo Vlisco]

Par Gabin K.

Monique Gieskes, ancienne gérante de la filiale RD-congolaise de Vlisco, attend dans la sérénité le verdict que doit rendre la Cour de cassation dans le litige judiciaire l'opposant à cette entreprise textile hollandaise.

Pendant qu'elle attend dans la sérénité la décision de justice, voilà que ses pourfendeurs ont levé l'option de distiller des fakenews pour distraire l'opinion.

Depuis le mercredi 22 juin dernier, ils ont fait publier, dans certains médias, une fausse information selon laquelle Monique Gieskes a été déboutée et Vlisco acquittée en appel par le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe.

Dans le camp de Gieskes, l'on dément formellement cette contre-vérité. "Sans revenir sur ce qu'a décidé cette juridiction, la même qui avait ordonné le sursis à la condamnation farfelue prononcée contre Mme Gieskes, la vérité des faits est que la société Vlisco n'est pas partie prévenue à ce procès pour être acquittée", a confié à opinion-info.cd le Cabinet conseil de l'ancienne gestionnaire de Vlisco/RDC.

Et d'ajouter: "Le document attaqué, à savoir le procès verbal de l'Assemblée générale, prétendument tenue courant janvier 2020, contient des altérations manifestes de la vérité, car personne d'entre les signataires censés être à Kinshasa n'y était en réalité. Il a donc été confectionné pour le besoin de la cause".

Le conseil de Monique Gieskes rassure que leur cliente est sereine et attend la vérification du procès verbal de cette Assemblée générale par les juges de la Cour de cassation, devant laquelle elle s'est pourvue, pour que justice soit faite.

Rappelons que sous la gestion de Monique Gieskes, la société Vlisco a écrit ses belles pages en RDC, en explosant les chiffres de sa comptabilité. Puis, ce magnat de la gestion s'est séparé de la société hollandaise, sans percevoir, jusqu'à ce jour, ni son décompte final, ni ni les avantages contractuels et légaux auxquels elle a droit. "La détermination de Monique Gieskes laisse présager d’autres actions et rebondissements dans ce dossier qui couve un manque de justice certain", a-t-on appris des sources dans le clan Gieskes.