Justice : condamné à 24 mois, Jacky Ndala rassure qu’il va continuer à s’opposer contre la loi Tshiani même après ce procès

Catégorie
Image
Jacky-Ndala.
Jacky-Ndala.

Par G.T

Jacky Ndala ne décolère pas, et ce, malgré sa condamnation à 24 mois de prison.

« Je ne suis qu'une victime qu'on veut balancer pour taire tous ceux qui sont contre la loi Tshiani. Même après ce procès, je serai contre cette loi », a-t-il dit après le verdict rendu ce mardi 20 juillet par le ministère public.

Jacky Ndala est aussi condamné au paiement de la somme de 500.000 FC d’amende. Le tribunal a ordonné son arrestation immédiate, pour incitation à la désobéissance civile. « Il a droit de faire appel contre cette décision », indique Me Georges Kapiamba.

Dans un communiqué publié le même dimanche à Kinshasa, le parti Ensemble pour la République a qualifié cette prise d’enlèvement et d’arrestation arbitraire.