Élections des gouverneurs: Comités de fédérations et organes de base de l’UDPS saisissent la CENI

Catégorie
Image
Siège de l'UDPS [Photo d'illustration]
Siège de l'UDPS [Photo d'illustration]

Par Stella Ungaro

Les états-majors de l’Udps en alerte maximale.

Après avoir tiré les conséquences de  l’échec de l’Udps  lors du procès Ceni-Pprd et consorts,  lié aux contentieux électoraux à Kananga, les comités des fédérations et les organes de l’Udps ont préféré saisir le président de la Ceni pour lui faire part de leur préoccupation.

Cet échec, ils l’ont attribué au Président a.i du parti, Kabund a Kabund qui avait mandaté la représentation de l’Udps sans mandat légal, ni qualité au procès malgré la fonction  que lui confère le mandat spécial non conforme aux statuts du parti.

D’ores et déjà, s’appuyant sur cette jurisprudence après ce procès de la honte, les fédéraux et comités de base se disent prêts  à attaquer en justice toutes les productions administratives du président a.i du parti pour défaut de qualité à engager l’Udps/Tshisekedi.

Pour les uns et les autres, cette réaction remet en cause la qualité de Kabund auprès des tiers.

Au stade actuel, à défaut d’un président élu au congrès, il est difficile pour le président a.i d’engager le parti.

« Raison pour laquelle, nous saisissons votre auguste responsabilité pour que pareil cas ne se reproduise plus dans le cadre du dépôt des candidatures et leurs adjoints » peut-on lire dans la correspondance de la base de l’Udps adressée au président de la Ceni qu’elle dit tenir pour responsable des conséquences qui en découlerait.

Les comités de fédérations et comités de base souhaitent voir la justice faire son travail surtout lorsqu’ils savent que seuls les organes habilités sont sensés  engager le parti.

Déjà à Kinshasa, le candidat Udps est déjà connu pour le poste de vice-gouverneur.

 Un poste très stratégique pour l’Udps. Le député provincial, Gecoco Mulumba a plus de chances pour occuper ce poste très stratégique de la ville province de Kinshasa, resté vacant depuis la déchéance de Néron Mbungu.

Ses pairs, députés provinciaux du parti au pouvoir, l'UDPS, ont porté leur choix sur sa personne. Dix membres de cette formation politique sur douze l'ont exprimé, le jeudi 30 septembre 2021,

au cours d'une réunion entre les membres du groupe parlementaire UDPS.