Dossier RAM : énième esquive de Kibassa, le bureau de l'Assemblée nationale accusé de complicité !

Catégorie
Image
Assemblée nationale, Plénière [Photo d'illustration]
Assemblée nationale, Plénière [Photo d'illustration]

Par G.T

Le rendez-vous tant attendu de ce mercredi sur le fameux dossier RAM que le ministre Kibassa devrait apporter les réponses n'aura finalement plus lieu. L'annonce du report pour une date ultérieure est faite par le rapporteur de l'assemblée nationale ce matin dans un communiqué relayé à la Radiotélévision Nationale (RTNC).

Ce énième n'est visiblement pas vu d'un bon œil par les citoyens lamba, particulièrement les députés qui attendaient avec impatience avoir les réponses du patron des PTNTIC sur ce dossier, qui continue à susciter un grand bruit.

Il y a deux jours dans un communiqué, les députés du Front commun pour le Congo, plateforme politique de Joseph Kabila, ont dans un communiqué appelé le ministre Kibassa à la suppression de cette taxe. Ces élus, tout comme l'initiateur de la question orale avec débat, ont exprimé leur détermination à transformer la question orale en une motion de défiance.