Évaluation de l'Etat de siège - l'UNC et l'UDPS à couteaux tirés: "Billy Kambale n'est pas expert militaire", répond Augustin Kabuya

Catégorie
Image
Augustin Kabuya, le secrétaire général de l'UDPS
Augustin Kabuya, le secrétaire général de l'UDPS

Par G.T

Les violons ont du mal à s'accorder entre l'UDPS et l'UNC, deux partis politiques alliés depuis la veille des élections de 2018. Casus belli: l'évaluation de l'Etat de siège, décrété par le Président de la République en vue de pacifier l'Est de la RDC, en proie à une insécurité criante il y a plus de deux décennies.

Sur son compte Twitter, le secrétaire général de l'Union pour la nation congolaise (UNC), Billy Kambale, a estimé que "l'Etat de siège est un échec". Il a tweeté: "Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Je sais que tout leader Nande qui s’oppose au Génocide des Nandes est toujours associé aux ADF. Ça ne sert à rien de créer des petits frères artificiels. L’Etat de siège est un échec, il faut le réévaluer. Il n’est jamais tard ".

Impossible pour Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS, parti présidentiel, de rester indifférent quand une action du Chef de l'Etat est remise en question. Kabuya n'y est pas allé par le dos de la cuillère pour recadrer Kambale et le rappeler qu'il "n'est pas expert militaire pour juger un échec bilan de l'Etat de siège". "Est-ce que c'est la position officielle de son parti?", s'est même interrogé le gardien du temple tshisekediste.

Il sied de rappeler que la mesure exceptionnelle d'Etat de siège a été prorogé pour la huitième fois au niveau du Parlement.  Sur la tribune de l'ONU, en septembre dernier, le Président de la République a salué les efforts des FARDC qui, selon lui, fournissent un travail admirable pour éradiquer tous les groupes armés dans la partie orientale congolaise. Cependant, une certaine opinion ne fait pas la même lecture que le Président Tshisekedi au point de critiquer avec virulence l'État de siège au Nord-Kivu et Ituri. C'est notamment le cas de Lamuka, principale plateforme politique d'Opposition et de quelques mouvements citoyens.