RDC : le SG d'Ensemble invite les cadres de l'Union sacrée à mettre du sérieux dans les affaires du pays

Catégorie
Image
Dieudonné Bolengete SG d'Ensemble
Dieudonné Bolengete SG d'Ensemble

Par la rédaction

Dieudonné Bolengete sort finalement de son silence 48 heures après la circulation à travers la toile d'une lettre lui attribuée concernant une prétendue réclamation des postes ministeriels en faveur de son parti Ensemble pour la République. Dans sa correspondance, Dieudonné Bolengete invite les membres de l'USB à mettre du sérieux dans les affaires du pays. 

Le SG d'Ensemble dénonce ce montage grossier, qui n'est ni une surprise ni un fait du hasards de la part d'une certaine tendance.

"Sur la scène publique et dans la classe politique congolaise, le peuple connait qui est qui, y compris sur la propension à s'accrocher aux postes et à les deifier . Ce n'est pas du côté d' Ensemble que prospèrent ceux dont l'occupation des postes et la diversion sur l'essentiel sont les seules raisons d'appartance à la nation congolaise", fait-il remarquer.

Et de poursuivre : " Ceux qui se servent de ce genre de provocation pour clamer haut leur appartenance à l'Union sacrée ne font que démontrer au fil des jours que, dans leur entendement, cette histoire n'a jamais été rien d'autre qu'une coalition d'ambitions, de privilèges et davantage partagés qu'ils continuent d'avilir chaque jour."

Dieudonné Bolengete rappelle que son parti n'a pas vocation de bouc émissaire de toutes tribulations et tous déboires.