Halte à l'intox sur la nomination du SEN de la CENI: c'est la décision de la plénière et non de Denis Kadima

Catégorie
Image
Denis Kadima [Photo d'illustration]
Denis Kadima [Photo d'illustration]

Par Gabin K.

Président de la CENI, Dénis Kadima est pris à partie par de nombreux observateurs des questions politico-électorales congolaises, qui l'accusent d'avoir nommé un membre de l'UDPS, parti au pouvoir, au poste de secrétaire exécutif national (SEN) de la Centrale électorale. Il s'agit de Thotho Mabiku Totokani, ancien conseiller de Félix Tshisekedi, alors président national de l'UDPS.

En plein océan de cette polémique, une question émerge: la décision relative à la nomination de Thotho Mabiku a-t-elle été prise par seul Dénis Kadima? Non, répondent avec fermeté et conviction des fins connaisseurs des procédures de recrutement à la CENI.

"C'est la décision de l'Assemblée plénière de la CENI et non de Dénis Kadima qui n'est qu'un élément de celle-ci. Kadima n'a pas le pouvoir de décider tout seul sur un tel dossier", ajoutent-ils, puisant leurs arguments pas plus loin que dans l'acte de nomination du nouveau SEN de la Centrale électorale.

Photo

En effet, conformément aux us et coutumes de recrutement à la CENI, un avis d'appel public à candidatures a été publié le 14 décembre 2021 et un concours de recrutement organisé du 24 au 29 du même mois. Une mention y relative est bien lisible sur l'acte de la décision: "Vu la décision n°021/CENI/BUR/21 du 14 décembre 2021 portant Appel à candidatures pour les postes de Secrétaire exécutif national et de Secrétaire exécutif national adjoint de la CENI"; et "Vu l'avis d'appel public à candidatures n°004/CENI/BUR/2021"; et aussi: "Vu les résultats obtenus par le prénommé à l'issue des épreuves organisées du 24 au 29 décembre 2021".

Photo 1

Autrement, c'est fort de ses "résultats aux épreuves que Thotho Mabiku a été validé par l'Assemblée plénière de la CENI pour être le nouveau Secrétaire exécutif national", soutiennent des sources à la Centrale électorale, ajoutant qu'il n'y a pas lieu de coller cette décision sur la seule personne de Dénis Kadima, car les décisions sont prises en collégialité.

Étiquettes