Révision du fichier électoral: la CENI entre enfin dans la période de sensibilisation

Catégorie
Image
Les membres de la CENI clôturent l'atelier de conception des outils et supports de sensibilisation
Les membres de la CENI clôturent l'atelier de conception des outils et supports de sensibilisation

Par la rédaction

Le deuxième Vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Didi MANARA LINGA, a clôturé, samedi 10 septembre, les travaux de l'Atelier de conception des outils et supports de sensibilisation qui avait pour cadre l'hôtel Relax dans la commune de la Gombe.

Trois jours durant, les participants se sont appliqués à élaborer des différents outils et supports de sensibilisation à l’opération de Révision du fichier électoral.

« La Ceni entre de plain-pied dans la période de sensibilisation. Le travail que vous venez de produire est très important car il va fournir à la Ceni les outils nécessaires pour la suite... Vous savez que nous sommes à notre quatrième cycle électoral qui va se dérouler après la passation pacifique du pouvoir au sommet de l'État et cela doit être un message pointu qui puisse toucher la population congolaise. Surtout que lors du scrutin passé, le taux de participation était en deçà de 40%. Donc la sensibilisation occupe à ce point une place privilégiée. Car si nous échouons à cette étape, cela sera l'échec de la Ceni », a déclaré le 2eme Vice-président de la CENI

Il a également rappelé le souci majeur de la CENI en matière de sensibilisation.  « Nous misons sur l'inclusion en ne laissant personne au bord de la route : les invalides comme les valides, les femmes et les hommes, les jeunes et les adultes. Bref, toutes les couches, la société civile, les hommes politiques, les confessions religieuses, tous doivent être concernés pour que ce cycle électoral tienne toutes ses promesses", a expliqué Didi MANARA LINGA. 

Et de préciser : «  Nous allons travailler dans un contexte de la mutualisation opérationnelle avec l’ONIP ».