Révision du fichier électoral : 275 agents et cadres de la CENI formés afin d'être déployés à travers la République

Catégorie
Image
Un échantillon de membres de la CENI formés et le deuxième vice-président, Didi Manara, entourés d'autres cadres de la centrale électorale lors de la clôture de formation, lundi 07 novembre 2022
Un échantillon de membres de la CENI formés et le deuxième vice-président, Didi Manara, entourés d'autres cadres de la centrale électorale lors de la clôture de formation, lundi 07 novembre 2022

Par la rédaction

Le deuxième Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi Manara, a clôturé, ce lundi 07 novembre, à l'Université William Booth à la Gombe, la formation des formateurs du niveau 1 sur l'opération de la Révision du Fichier Électoral.

Il était accompagné du Rapporteur, Mme Patricia Nseya, du Rapporteur Adjoint, M. Paul Muhindo, du Questeur Adjoint, Mme Sylvie Birembano et des membres de la plénière notamment, Mme Joséphine Ngalula, M. Gérard Bisambu, Me Fabien Boko, M. Roger Bimwala, M. Jean ILONGO ainsi que du Secrétaire Exécutif National, Thotho Mabiku Mabiku Totokani.

Sous la supervision du Rapporteur Adjoint, 275 agents et cadres de la CENI ont été outillés pendant une semaine, sur toutes les étapes de l'opération de Révision du Fichier Électoral. Ils sont donc prêts à prendre en charge le niveau 2 de la formation qui va se dérouler dans les différents Secrétariats Exécutifs Provinciaux sur toute l'étendue de la république.

Intervenant au nom du Président Denis Kadima, le deuxième Vice-président, M. Didi Manara Linga a rappelé à l'assistance l'objectif principal poursuivi par la CENI : 

"Nous devons tous avoir à l’esprit l’objectif principal qui caractérise toutes nos actions, à savoir, la tenue des élections dans le délai constitutionnel. Pour cela, point n’est besoin de vous rappeler que le temps n’est pas notre allié. Ainsi, nous ne devrions plus perdre le temps et bien assurer la suite des formations".

Le deuxième Vice-Président de la CENI a saisi également cette occasion pour lancer un appel à toutes les parties prenantes au processus : "Nous pouvons affirmer aujourd’hui que la CENI a balisé déjà le chemin qui va conduire le pays aux élections futures que tous, nous voulons libres, démocratiques et transparentes, avec l’implication de toutes les parties prenantes au processus électoral".

Il a invité toutes les parties prenantes au processus électoral à sensibiliser davantage la population aux opérations d’identification et d'enrôlement des électeurs qui pointent déjà à l’horizon.

En sa qualité de superviseur de la formation, Paul MUHINDO a loué l'assiduité des participants durant la formation : 

"Plusieurs facteurs ont concouru à la réussite de ce niveau 1 de la cascade notamment la ponctualité et l'application dont ont fait montre aussi bien les facilitateurs que les participants, respectueux du programme de la formation. Cette session s'est caractérisée par une bonne coordination de la formation entre les superviseurs et les facilitateurs".

Par ailleurs, le Secrétaire Exécutif National a exprimé sa reconnaissance aux membres du bureau et de la plénière de la CENI pour avoir tout mis en œuvre pour la réussite de ce niveau 1 de formation, avant de congratuler les participants selon leur catégorie (les facilitateurs procéduriers, les facilitateurs informaticiens, les superviseurs techniques et les cadres du Cabinet).

Mme Nancy Lutonadio, agent à la direction informatique, a, au nom des participants, remercié le nouveau management de la CENI, sous la direction de Denis Kadima, pour avoir rendu possible cette formation de haut niveau et d'excellente qualité, reposant sur une expertise interne sous la coordination du Secrétariat Exécutif National.