Tshikapa : Une délégation de l'OCC venue de Kinshasa séjourne, à Tshikapa pour le prélèvement de l'échantillon des eaux de deux rivières polluées au Kasaï

Catégorie
Image
Une délégation de l'OCC à Tshikapa pour prélever l'échantillon des eaux de deux rivières polluées au Kasaï
Une délégation de l'OCC à Tshikapa pour prélever l'échantillon des eaux de deux rivières polluées au Kasaï

Par Ram's Kitamba

Une délégation de l’Office congolais de contrôle (OCC) venue de Kinshasa séjourne, depuis lundi 15 novembre 2021, à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, avec pour mission de prélever l’échantillon des eaux polluées des rivières Kasaï et Tshikapa, trois mois après cette catastrophe environnementale.

Boris Unyumbe Yanga, qui fait partie de la délégation conduite par Philippe Bolombo, fait savoir que « la mission principale de l’OCC à Tshikapa est de faire le suivi, l’inspection environnementale, ainsi que le prélèvement des échantillons des eaux des rivières Tshikapa et Kasaï polluées début août 2021, par une société angolaise, suite au déversement des matières toxiques.

« Nous sommes venus ici à Tshikapa parce que nous avons été chargés par le directeur général de l’OCC pour faire le contrôle, le suivi, faire une inspection environnementale et prélever les échantillons de l’eau polluée au mois d’août dernier. Nous allons également vérifier les paramètres physico-chimiques pour avoir une idée générale sur ce drame qui avait frappé le Kasaï », a déclaré à la presse Boris Unyumbe Yanga.

Les rivières Tshikapa et Kasaï ont été polluées au mois d’août 2021, par une usine de traitement de diamant de l’Angola, qui avait déversé des matières toxiques dans la rivière Tshikapa, à la suite d’une panne technique. Et cela avait produit comme conséquence ; la mort des animaux aquatiques et la diarrhée auprès des populations consommatrices de cette eau.