Kasaï : un élément des FARDC paralyse les Activités à Sumbula

Catégorie
Image
[Photo d'illustration]
[Photo d'illustration]

Par Ram's kitamba

Mouvements d'agitation signalés mardi 22 février dans la cité de Sumbula dans le territoire de Tshikapa (Kamonia) situé à plus ou moins 150 km au sud de la ville de Tshikapa.

A la base, les éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo ont paralysé les activités dans cette cité en tirant des balles réelles en l’air. 

Selon le chef d’antenne du Réseau Indépendant Anti Corruption RIAC, Dauda Kujimiji, qui a livré cette information à Opinion-info.Cd, il s’agissait des balles tirées par un des éléments de la Fardc lors d’une dispute avec un chef coutumier de la place à son domicile, mais le motif de leur dispute reste inconnue.

Aucune perte en vies humaines ni de dégâts matériels n'ont été enregistrés.

Ce mouvement de crépitement à paralyser les activités des habitants de cette contrée toute la journée où les autres se sont enfouis dans la brousse pour sauver leur vie.

Il appelle la population au calme et demande à tous ceux qui se réfugient dans la brousse de regagner leurs domiciles.

Dauda Kujimiji a tout de même lancé un appel vibrant aux autorités tant militaires que politico administratives de la province du Kasaï de remettre la discipline au sein des fardc évoluant à sumbula une cité frontalière entre la province de Lunda North en république d’Angola et la province du Kasaï pour que ces genres d’actes qui sèment la panique dans la population ne reproduisent plus.

Il faut rappeler que les habitants de la région de sumbula ont toujours été traumatisé par des tires de balles. Surtout lorsqu'ils se souviennent des atrocités de Kamuena Nsapu en 2016 et 2017.

Étiquettes