RDC: en détention au Rwanda pendant deux jours, un militaire capturé par mégarde regagne le rang des FARDC

Catégorie
Image
[ photo d'illustration]
[ Photo d'illustration]

Par Stella Ungaro

C'est un militaire de l'unité commando qui a été appréhendé samedi le 24 septembre par l'armée rwandaise après avoir traversé la frontière par mégarde. Cette arrestation lui a valu une détention de deux jours.

Selon des sources rwandaises citées par l’AFP, le militaire congolais était entré avec son arme sur le territoire rwandais. « Il était visiblement ivre », indiquait le Général de brigade Ronald Rwivanga, Porte Parole de la Force de defense rwandaise.

Les sources militaires congolaises contactées révèlent que ce militaire a été libéré ce lundi 26 septembre et rapatrié en RDC via la grande barrière.

« C’était par inadvertance qu’il a été arrêté. Ce sont des nouveaux qui sont arrivés après la relève. Mais c’est déjà terminé, il vient de rentrer par la grande barrière. Il a fait deux jours en détention », a expliqué l’administrateur adjoint du territoire de Nyiragongo, le Comissionnaire supérieur principal, Malosa Mboma.

Étiquettes