Rutshuru : Malgré l'ultimatum de l'EAC, le M23 attaque les positions des FARDC à la localité de Chumba

Catégorie
Image
[ photo d'illustration]
[ Photo d'illustration]

Par Serge Mavungu

Les terroristes du M23 ont attaqué la position des FARDC dans la localité Chumba,village de Swagara vers Bwiza- Bishusha en chefferie de Bwito, dans la province du Nord-Kivu.

Ces terroristes du M23, indiquent nos sources, voulaient prendre la direction vers Bwiza. Ils ont été maîtrisés par les FARDC.

Il est à noter que Bwiza est non loin de Kitchanga en allant vers le territoire de Masisi.

Cette énième attaque de ces forces négatives survient pendant que les conclusions des chefs d'États de la région, réunis le 23 novembre 2022 dernier, à Luanda, capitale de l'Angola, prévoyaient l'arrêt des attaques ce vendredi 25 novembre , à 18h00.

De son côté, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) demeure sceptique. 

Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundala dénonce l'attitude du Rwanda, pays fournisseur du M23. 

" Notre particularité c'est important. C'est ce qu'on appelle la garantie de bonne fin. Est-ce que vraiment ce qu'on a dit va s'appliquer quand on sait qu'avec la partie rwandaise le respect de la parole donnée n'a jamais été au rendez-vous", s'interroge le VPM Lutundula.

Avant d'ajouter : " Oui, c'est normal tout le monde est sceptique. C'est un scepticisme qu'il faut avoir parce qu'il est motivant de la vigilance. Cette feuille de route nous l'avons accepté ce programme ni avec naïveté ni faiblesse. Là, il y a toute la problématique de la garantie de bonne fin."

Étiquettes