Accord énergétique entre RDC et Brazzaville : les industries minières dans le Katanga, principales bénéficiaires !

Catégorie
Image
Un site minier en RDC exploité illégalement par la population
Un site minier en RDC exploité illégalement par la population

Par la rédaction

Le Président Tshisekedi était à Brazzaville ce lundi 6 décembre pour les signatures de la déclaration conjointe et de l'accord bipartite sur la collaboration énergétique entre la République du Congo et la RDC.

Par cet accord les deux pays s'engagent à une mutualisation des moyens et ressources énergétiques au bénéfice de leurs peuples respectifs. Cet accord entre dans le cadre de l'intégration sous-régionale des économies d'Afrique Centrale.

L’accord vise à concrétiser le projet dénommé "Boucle de l’amitié énergétique" entre le Congo-Brazzaville et la République démocratique du Congo, selon les termes consultés par l'Agence France presse. 

Selon les signataires, la boucle alimentera plusieurs lignes à haute et très haute tension destinées à fournir de l’énergie, notamment aux industries minières en RDC, singulièrement dans le Katanga.

L’accord a été conclu pour une durée indéterminée et devra faire l’objet d’une évaluation tous les cinq ans. Mais aucune indication n’a été donnée sur le coût de financement du projet