Massacre de Kishishe : après les USA, la Russie hausse le ton contre le Rwanda

Catégorie
Image
[Photo d'illustration]
Le Président Russe, Vladimir Poutine [Photo d'illustration]

Par Fadi Lendo

Le gouvernement Russe a, par une déclaration postée sur le compte Twitter de l'ambassade russe en RDC, condamné les actes de violence barbare des groupes armés illégaux causant la mort de 120 civils dans le village de Kishishe, dans le territoire de Rutshsuru dans le Nord-Kivu.

La Russie dit rester convaincue que cette extermination inhumaine des civils doit faire l'objet d'une enquête approfondie et que les auteurs doivent être sévèrement punis. 

" Les événements de Kishishe confirment une fois de plus l'existence de nombreux problèmes de sécurité dans l'Est de la RDC et soulèvent la question de la nécessité de prendre des mesures supplémentaires visant à mettre un frein aux activités criminelles des groupes armés illégaux ainsi qu'à améliorer la situation humaine et socio-économique de la population", peut-on lire sur le compte Twitter de l'ambassade russe, en RDC.

La Russie présente ses sincères condoléances au peuple Congolais, particulièrement aux familles endeuillées.