RDC-Affaire Bukangalonzo: "la Cour constitutionnelle a montré qu'elle demeurait une Cour de justice, et non une Cour d'opinion", Raphaël Nyabirungu

Catégorie
Image
Le professeur émérite Raphaël Nyabirungu
Le professeur émérite Raphaël Nyabirungu

Par Gabin K. 

Avocat congolais de renom, professeur chevronné de Droit et ancien doyen de la prestigieuse Faculté de Droit de l'UNIKIN, Raphaël Nyabirungu a donné de la voix après l'arrêt rendu, ce lundi 15 novembre 2021, par la Cour constitutionnelle dans l'affaire dite Bukangalonzo. Via cet arrêt, la Haute cour s'est déclarée incompétente de connaître cette affaire dont le principal accusé est Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre aujourd'hui sénateur.

"La Cour constitutionnelle a montré, ce 15 novembre 2021, qu'elle demeurait une Cour de justice, et non une Cour d'opinion", a déclaré Nyabirungu qui, dans le cadre de ce procès, est membre du collectif d'avocats de Matata Ponyo.

Et de faire savoir: "la Cour constitutionnelle a rendu son premier arrêt en matière pénale, établissant ainsi sa première jurisprudence, qui veut que la Cour ne peut juger qu'un chef d'Etat ou un Premier ministre en fonction".