Kinshasa : plusieurs chinois condamnés pour proxénétisme et séjour irrégulier par la justice Rd-Congolaise !

Catégorie
Image
Les chinois arrêtés dans la salle d'audience pendant l'instruction de affaire au tribunal de grande instance de  Kinshasa-Gombe
Les chinois arrêtés dans la salle d'audience pendant l'instruction de affaire au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe

Par Jean-Chrysostome Luntadila 

Le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe a jugé en flagrance une trentaine des chinois et chinoises dont l'âge varie entre 30 à 42 ans, et un citoyen congolais arrêtés dans la nuit de lundi à mardi. Poursuivis Procès pour proxénétisme, trafic des personnes à des fins sexuelles, séjour illégal sur le sol Congolais et faux et usage faux, ces chinois ont été appréhendé dans leur lieu de négoce situé sur Mandarinier dans la commune de la Gombe. 

Après une audience d'instruction qui a durée plusieurs heures, YE JING PARC et LILI BIN, reconnus coupables des actes de proxénétisme et trafic des personnes à des fins sexuelles, ont écopé de 10 ans et 3 mois de servitude pénale. Le seul citoyen congolais dans cette affaire, chef de division aux affaires étrangères, Bula Bwakard, a lui aussi été condamné à 10 ans de servitude pénale pour faux et usage de faux, et 8 autres chinois condamnés pour séjour irrégulier à une amande de 1.000 dollars américains chacun. Le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, siégeant au premier degré, a acquitté 22 chinois.