Justice : le procureur poursuit Ferdinand Kambere, cadre du PPRD, pour tentative de meurtre

Catégorie
Image
Ferdinand Kambere, SPa du PPRD
Ferdinand Kambere, SPa du PPRD

Par Gabin K.

Ce lundi 10 janvier 2021, a marqué l'ouverture du procès Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint du PPRD, placé sous mandat d'arrêt provisoire depuis le 21 décembre dernier.

Au départ, Kambere, traduit en justice par Ardent Kabambi, membre du PPRD, était poursuivi pour coups et blessures volontaires. Quoi que le plaignant et victime ait retiré sa plainte, estimant que "les intérêts civils poursuivis ne sont plus en jeu", le Ministère public a fait sourde oreille, décidant de faire un procès contre ce haut cadre du parti kabiliste. 

Au-delà de sa volonté d'en arriver au procès, le Ministère public a requalifié l'infraction en "tentative de meurtre", qui est désormais la cause mise à la charge de Ferdinand Kambere.

"Cela peut se faire. Le ministère public peut bien décider de requalifier une infraction après examen des faits avérés mis à sa disposition", renseigne un avocat, pendant que Jean-Claude Katende, activiste des Droits de l'homme, peine à comprendre cette requalification. "Je n'ai pas encore compris comment on est parti des coups et blessures à la tentative de meurtre", a-t-il avancé, non sans soulever cette question: "comment quelqu'un qu'on voulait tuer a pu retirer sa plainte?"

Alors qu'il broie du noir dans ce dossier, Katende a promis de participer "à l'audience pour comprendre", car il tient à "une justice juste".