Prétendue pratique de torture des ex Kulunas à Kanyama Kasese : le Général Kasongo accepte une enquête indépendante, l'ACAJ se félicite !

Catégorie
Image
Me Georges Kapiamba, président national de l'ONG ACAJ
Me Georges Kapiamba, président national de l'ONG ACAJ

Par G.T

L'association congolaise pour l'accès à la justice ( ACAJ) compte mener bientôt une enquête au Centre de Rééducation et d’Apprentissage des métiers du Service National de Kanyama Kasese dans la province du Haut-Lomami, où vivent actuellement plusieurs ex Kulunas ( Bandits urbains)

Cette démarche, indique Me Georges Kapiamba, intervient après un échange avec le général Kasongo Kabwit, commandant du service national de Kanyama, au sujet d'une vidéo virale dans les réseaux sociaux sur une prétendue pratique de torture des ex Kulunas.  Il s'agit d'une de discipline de corps, rassure le général Kasongo Kabwit.

Il sied de noter qu'environ 200 jeunes Kuluna ( Bandits urbains) dont 6 femmes sont arrivés jeudi 4 août 2022 à Kanyama Kasese. Ces délinquants ont été remis au Service National par les autorités politico-admnistratives de la province de Lualaba