Plainte contre Corneille Nangaa retirée : l'auteur de la démarche, Me Jeannot Lompempe dit n'avoir subi aucune pression

Catégorie
Image
Corneille Nangaa, président sortant de la CENI
Corneille Nangaa, président sortant de la CENI

Par la rédaction

C'est un rétropédalage alors que l'attention de plus d'un était focalisée sur l'aboutissement de la plainte récemment déposée contre l'ancien président de la CENI. Auteur de la démarche, Me Jeannot Lompempe a finalement saisi le procureur général près la cour d'appel de Kinshasa-Gombe pour retirer sa plainte.  

Loin de vouloir verser dans une polémique, Me Jeannot Lompempe dit vouloir préserver l'unité nationale après l'avènement de l'alternance pacifique dans notre pays. Ce dernier fustige par ailleurs la récupération politique de cette affaire.

Pour cet auxiliaire de la loi, il n'est nullement question de céder à une pression. "A cet égard , soucieux de protéger le processus électoral déjà déclenché en cour , je décide en ce jour de retirer la présente requête en toute responsabilité , animé par un esprit républicain dans la volonté de vouloir vivre ensemble avec toute quiétude tel que prôné par la Constitution de la République Démocratique du Congo."

Pour rappel, Me Jeannot Lompempe voulait, dans sa requête d'information, que la justice enquête sur les propos de l'ancien président de la CENI concernant les menaces qu'il aurait subi avant la publication des élections de 2018.