RDC : la diffusion des photos d’une réunion secrète à la présidence a cloué D. Baitoapala, F. Kangudia et C. Ibalanky

Catégorie
Image
Claude Ibalanky, Coordonnateur du mécanisme national de suivi de l'accord cadre d'Addis-Abeba
Claude Ibalanky, Coordonnateur du mécanisme national de suivi de l'accord cadre d'Addis-Abeba

 Par la rédaction 

Nouvelle affaire d’atteinte à la sécurité du pays au sommet de l’État : André Didier Baitoapala Mafuta, Coordonnateur de la sécurité interne à la présidence de la République et Freddy Kangudia, chef du protocole d'État sont incarcérés pour avoir autorisé la diffusion des photos d’une réunion sur la situation sécuritaire du pays pour laquelle le chef de l’État aurait souhaité une stricte discrétion

Claude Ibalanky, Coordonnateur du mécanisme national de suivi de l'accord d'Addis-Abeba, également concerné est assigné à résidence surveillée.

Des versions divergent concernant aussi bien le caractère secret ou pas de cette réunion mais également sur l’initiative de la publication des photos qui en ont dévoilé l’existence. 

«C'était une réunion secrète qui concernait la situation sécuritaire que traverse actuellement le pays», renseignent à Opinion-Info.cd des sources dignes de foi alors que d’autres relativisent : «Il n'ya vraiment rien de grave, le seul problème est que la diffusion de ces images s’est faite sans l’accord du chef de l’État qui manifestement n'a pas apprécié». 

Conséquence : interpellation des trois protagonistes, auditions à l’Agence nationale des renseignements, 3 jours dans les cachots des services puis incarcération à la prison de Makala pour Didier Baitoapala Mafuta et Freddy Kangudia après que la justice ait été saisie.

Claude Ibalanky qui avait participé à cette réunion aurait pris soin, pour sa part, de requérir les autorisations nécessaires pour diffuser ces photos auprès des interlocuteurs ciblés en rapport avec ses missions. Suffisant pour ne pas être inquiété ou l’on peut penser que ces canaux ont pu également diffuser les photos ? C’est désormais à la justice d’établir les responsabilités de chacun.

Pour mémoire, André Didier Baitoapala Mafuta est médecin ainsi qu’ancien breveté de l'Ecole de formation militaire de Kananga (EFO) est considéré comme « maître de la discipline » dans l'entourage du chef de l'État. Lors de la campagne électorale, Didier Baitoapala coordonnait la sécurité de l'ancien président de l'Udps.