Assemblée nationale : André Mbata propose deux lois, créant l'Ordre des héros nationaux et l'Ordre national du Léopard !

Catégorie
Image
Prof André Mbata, député national
Prof André Mbata, député national

Par Serge Mavungu

Le député national André Mbata a déposé deux propositions de lois, ce 
samedi 09 octobre 2021, à l'Assemblée nationale. La première portant création de l’ordre national du Léopard et la seconde crée l’ordre national des héros nationaux, ce samedi 09 octobre 2021

À en croire une dépêche de la Cellule de communication de l'Assemblée nationale, cet élu de Luiza dans le Kasaï Central était  accompagné de deux équipes.
Il s'agit de l'équipe de  l’Institut pour la démocratie, la gouvernance et le développement en Afrique (IDGPA) et celle de la chancellerie des ordres nationaux conduite par le général Matutezulua Manasobua André, chancelier des ordres nationaux. 

D'après  le professeur André Mbata, au terme de la Constitution et dans le préambule, le législateur constate que l’une des causes fondamentales de la ruine du pays, c’est l’inversion général des valeurs qui a atteint  pratiquement toutes les couches de la société congolaise.
« L’exemple qui nous est donné par les milieux religieux montre à quel point le mal est profond ; c'est-à-dire la médiocrité a atteint le lieu même très saint où on ne pouvait la supposer. Là où on attendait l’excellence, la médiocrité s’est installée, pour vous dire comment le mal est profond », a argumenté le député André Mbata.
Au milieu de toutes ces antivaleurs, renseigne la même dépêche, il était temps de célébrer quand même des femmes et hommes qui ont rendu des services éminents à la Nation, ces personnes se sont dévouées à la cause nationale. 
C’est l’objectif de deux propositions que le député André Mbata 
vient de déposer au bureau de la chambre basse du Parlement.
La proposition portant création de l’ordre national du Léopard devra récompenser ceux qui ont rendu des services loyaux à la Nation et peuvent être qualifiés pour être récompensés et admis dans l’ordre national. 
S’agissant de la 2ème proposition de loi portant création de l’ordre national des héros nationaux, le souhait de son initiateur est de combler un vide juridique, parce que dans ce pays, personne ne sait pas comment on devient un héros national. 
« En 1966, a expliqué André Mbata, Mobutu avait proclamé dans un message sur papier Patrice-Emery Lumumba héros national. Et en 2002, par une résolution du Parlement de transition, LD Kabila était également reconnu héros national. Il a fallu combler ce vide juridique ».
Pour lui, le texte existant limitait le nombre d’héros nationaux de la République à Lumumba et Kabila. Alors qu’il y a dans le pays des compatriotes qui se sont battus pour l’accession du pays à l’indépendance. Comme il y en a qui se sont battus après l’indépendance, d’autres vont se battre demain et vont rendre des services loyaux et patriotiques à la Nation, il fallait rendre la loi impersonnelle. 
Aux termes de cette proposition de loi, poursuit l’élu de Luiza, LD Kabila et Lumumba vont conserver leur statut d’héros nationaux. En même temps, dans le cadre d’une proposition de loi ouverte, d’autres compatriotes comme Kimpa Vita, Kasa-Vubu, Kimbangu, Etienne Tshisekedi et tant d’autres peuvent aussi être qualifiés au statut d’héros nationaux. 
Seulement, cette proposition de loi laisse la compétence aux représentants de la Nation, le président et le Parlement, de se prononcer pour élever une personnalité au statut d’héros national. 
La proposition de loi prévoit également que le président désigne un site unique où devront reposer pour éternité les restes de tous les héros nationaux. Le lieu choisi est le site du Palais de la Nation où repose LD Kabila où devront être ramenés les restes de Lumumba après qu'on ait fait le tour du pays.
Ce site est le nsymbole à plus d’un titre. 

Prenant la parole à cette occasion, le chancelier des ordres nationaux de la République, le général-major Matutezulwa Kamasobua André, a déclaré que l’état de droit n’est pas qu’un régime de sanctions négatives, c’est aussi des sanctions positives. Beaucoup de gens rendent d’éminents et loyaux services à la Nation. C’est l’occasion pour que des citoyens congolais et étrangers qui vivent dans notre pays comprennent à travers cette loi le travail qu’abat la chancellerie des ordres nationaux.