CENI : le prophète Dodo Kamba dément un prétendu conflit entre le bureau Kadima et les chefs des confessions religieuses, membres de la CIME

Catégorie
Image
confessions religieuses cool
confessions religieuses cool

Par la rédaction

"Il n'existe aucun conflit entre les chefs des confessions religieuses membres de la CIME et la nouvelle équipe de la CENI chapeautée par Denis Kadima". Cette précision émane du Prophète Dodo Kamba, président des confessions religieuses, concernant les rumeurs relayées dans la toile. Ce dernier rassure que les relations entre Denis Kadima et les six confessions religieuses qui l'ont porté à la tête de la CENI sont au beau fixe. 

Dans une note publiée ce mardi 11 janvier, Dodo Kamba profite de l'occasion pour rappeler l'opinion tant nationale qu'internationale que la CENI est une institution citoyenne d'appui à la démocratie. " A ce titre, elle est librement gérée par les 15 membres qui la composent et qui sont redevables au peuple congolais, souverain primaire".

Et par conséquent, les Chefs des confessions religieuses ne participent ni à la gestion, ni à la prise des décisions de la CENI et ne réclament aucun privilège particulier, a-t-il rajouté.

Les Chefs des confessions religieuses invitent les personnes qui, pour leurs intérêts propres, seraient tentées de jetter le discrédit et la confusion entre les Confessions religieuses et la CENI, à tempérer leurs ardeurs. " A défaut, ils se réservent le droit de prendre les dispositions idoines pour les mettre hors état de nuire."