RDC: une délégation mixte FPI-Présidence va lancer les travaux de construction des infrastructures scolaires et sanitaires au Grand Kasaï !

Catégorie
Image
Hôpital Général de référence de la Muya
Hôpital Général de référence de la Muya

Par Serge Mavungu

Le Fonds de Promotion de l’Industrie ( FPI) travaille sur la mise en œuvre de plusieurs projets dans la region du Grand Kasaï, choisie comme zone pilote de ce programme. 

Ceci fait suite en son enrôlement dans le cadre de la mise en œuvre du programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités.

Il sied de souligner que le DGA ad interim du FPI a ramené dans sa gibecière les ordres de paiement devant permettre aux entreprises sélectionnées pour exécuter les travaux et de procéder au lancement des travaux en toute urgence.

Et Parmi ces projets, figurent la construction, la modernisation et ou la réhabilitation de certaines infrastructures scolaires et sanitaires ainsi que la construction d’une banque de sang à Mbuji-Mayi.

Ces travaux devront être lancés incessamment. Raison de la descente ce week-end sur le terrain d’une délégation mixte composée du FPI, de la présidence de la République et des plusieurs experts à Mbuji Mayi. 

Cette délégation conduite par le Directeur Général Adjoint intérimaire du FPI Christian Ombilingo a pour objectif de s’assurer des toutes les diligences pour le début effectif des travaux.

Reçue par le gouverneur intérimaire du Kasaï-Oriental, Jeannette Longa Muswamba, la délégation a confirmé que les fonds sont déjà disponibles pour lancer dans les jours qui vont suivre ces travaux d’utilité publique tant attendus par la population de Mbuji-Mayi. Marcellin Bilomba est le conseiller Principal en économie et finances du chef de l’Etat.

Il s’en est suivi une descente sur le terrain afin de se rendre compte de l’état actuel des infrastructures écolières et sanitaires existantes, ciblés par ce programme. Sans peur d’être contredit, la réalité prouve à suffisance que ces infrastructures longtemps demeurés à l’abandon nécessitent une reconstruction répondant aux normes de la modernité.

L'occasion faisant le larron, le Directeur Général adjoint intérimaire du FPI, Christian Ombilingo Mwaka, a martelé que 

le FPI, bailleur des fonds est accusé à tort part des tierces de tremper dans la surfacturation et le maquillage des chiffres quant au financement de ces projets. C’est de la désinformation pure et simple et de la mauvaise foi.