EPST : Le ministre Tony Mwaba met les bouchées doubles pour obtenir du gouvernement la prime des agents et cadres du Secrétariat général

Catégorie
Image
Le professeur Tony Mwaba, ministre de l'EPST
Le professeur Tony Mwaba, ministre de l'EPST

Par la Rédaction

Depuis le matin de ce mercredi 29 juin 2022, il s'observe un climat délétère au sein du Secrétariat Général de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique. Les agents auraient même barricadé la route et ont jeté des tracts pour faire entendre leur voix. 

Selon l'Accord de Bibwa, qui a connu un addenda à Mbwela Lodje au mois de novembre dernier, le Gouvernement s'était engagé de majorer la prime des agents et cadres de l'Administration de l'EPST autant que celle des enseignants au plus tard avril 2022.

Alors que les enseignants ont connu l'amélioration de leurs primes dont celle de la gratuité, les agents et cadres du Secrétariat Général affirment que ce n'est pas le cas pour eux. Voilà pourquoi ils ont manifesté leur colère en lançant un ultimatum à l'endroit des décideurs.

Au niveau du Cabinet du Ministre de l'EPST, il est porté à la connaissance du public que le dossier a été traité par Son Excellence Monsieur le Ministre, le professeur Tony Mwaba qui l'a transmis aux services chargés d'aligner et d'effectuer la paie.

Toutefois, depuis Paris où il se trouve en mission de service, le Ministre a appelé les agents de l'administration de l'EPST, promettant de s'impliquer auprès de ses collègues, membres du Gouvernement pour une programmation dans les plus brefs délais de cette prime dont le dossier a été déjà signé par lui.

Le patron de l'EPST a ainsi demandé à ces agents de ne pas se faire manipuler pour saper l'organisation des épreuves certificatives de fin d'année dont le go sera donné ce mardi à Kisangani par son autorité.