Médias : le journaliste Patrick Palata est décédé à Kinshasa

Catégorie
Image
Le journaliste, Patrick Palata [Photo d'illustration]
Le journaliste, Patrick Palata [Photo d'illustration]

Par la Rédaction

Le monde des médias est en deuil. Le journaliste Patrick Palata, patron de la chaîne de télévision Tata Tala TV, une télévision privée émettant à Matadi, a rendu l'âme la nuit de jeudi 14 à vendredi 15 octobre, à Kinshasa, des suites d'un malaise.

Patrick Palata revenait de Kolwezi dans le Lualaba, où il a couvert la 1ère semaine du Tourisme. Cet ex- journaliste de CCTV a laissé une femme et plusieurs enfants.

Patrick Palata confiait à ses confrères qu'il abandonnait déjà le journalisme pour devenir militaire.

Soupçonné d'être en intelligence avec Faustin Munene, ex- Général des FARDC, en fuite après sa défection, le journaliste a résisté pendant plus de trois ans durant, enfermé dans la prison militaire de Matadi. Il fut libéré en avril 2014, grâce à une loi d'amnistie.

Nous y reviendrons avec force et détails sur le programme de ses obsèques dans nos prochaines publications.