Formation militaire aux universités : favorable à l'idée, le Prof Philippe Tunamsifu veut l'existence d'une loi afin d'accompagner cette mesure

Catégorie
Image
Le Professeur Philippe Tunamsifu
Le Professeur Philippe Tunamsifu

Par Gloire Balolage 

La proposition par le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi de la formation militaire pour tous les étudiants de licence de l'année académique 2022-2023 sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo devrait être accompagnée d'une loi pour être pris comme soubassement afin d'aller à son exécution par le Gouvernement.

C'est ce qu'estime le professeur Philippe Tunamsifu vice-doyen de la Faculté de droit de l'Université Libre de Pays de Grands Lacs ULPGL Goma, dans un entretien nous accordé, vendredi 2 décembre 2022.

Celui-ci pense que cette problématique de la formation militaire aux universités est une bonne intention du ministre de tutelle mais cependant le mieux, dit-il serait , qu'il y est une proposition ou un projet de loi, qui sera examiné par le parlement et soumettre la loi au président de la République pour promulgation mais également la nécessité d'une rubrique budgétaire conséquente.

"Il faut qu'il y est une loi qui accompagne cette mesure là, pour défendre le pays.Il faut avoir des outils et les moyens, il y a ne nécessité qu'il est une loi qui sera adopté par le Parlement conséquemment avec une rubrique budgétaire conséquente sur la formation militaire obligatoire, quand le ministre le déclare c'est une bonne intention, mais le mieux serait qu'il y est une proposition ou un projet de loi, pour examiner et soumettre la loi au président de la République.

Et d'ajouter : " la sécurité est une responsabilité collective, et comme il n'y a pas une loi, la campagne qui doit être vulgarisée aujourd'hui, c'est de sensibiliser à l'enrôlement de jeunes volontaires adultes dans l'armée, ce que le ministre devrait faire", ajoute-t-il.

Il sied de signaler ici que le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi avait annoncé cette disposition le vendredi 25 novembre 2022 dernier lors d'une cérémonie officielle de la clôture de l'année académique 2021-2022 tenue à l'Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi.

Pour lui, cette nouvelle politique de défense du territoire a été réfléchie par le Gouvernement de la République et que des études des faisabilités sont déjà en cours pour que ce projet soit mis en place en RDC.