Justice : poursuivi pour offense au chef de l'État, Daniel Shangalume dit “Massaro” toujours en prison plus d'une année après

Catégorie
Image
Daniel Shangalume, neveu de Vital Kamerhe
Daniel Shangalume, neveu de Vital Kamerhe

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Daniel Shangalume, neveu de Vital Kamerhe, poursuivi pour offense au chef de l'État, est toujours gardé en prison plus d'une année après. Son conseil a confirmé à la rédaction d'Opinion-info.cd que son dossier se trouve au niveau de la cour de cassation.

«C'est la cour de cassation qui traine les pas. Nous avons plaidé l'affaire en suspicion légitime contre la cour d'appel de Matete, ça fait de cela deux mois mais la cour de cassation traine les pas», a déclaré Me Jimmy Peruzi.

Les griefs pour lesquels Daniel Shangalume est poursuivi prêtent confusion, mais les avocats du candidat malheureux aux législatives provinciales ont préféré ne retenir que celui d'offense au chef de l'État comme principale affaire.

Massaro est poursuivi pour offense au chef de l'État sans aucune plainte de celui-ci. Le conseil de l'incriminé soupecte certains magistrats de se transformer en procureurs, de se faire mandater comme des garants des intérêts moraux du chef de l'État.

Le parquet près le tribunal de Matete a lancé un avis de recherche le 10 avril 2020, contre Daniel Shangalume après avoir visualisé ses propos dans une vidéo devenue virale sur la toile. Dans une interview accordée le même jour de l'arrestation de son oncle Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du chef de l'État et président de l'UNC, Daniel Shangalume avait considéré que son oncle ne pouvait pas être poursuivi parce qu'il recevait les ordres du président de la république. Il a semblé associer Félix Tshisekedi dans les faits reprochés à Vital Kamerhe.