Affaire Matata: arrestation du Gérant d'Africom à l'aéroport de N'djili : “Notre client voulait partir pour revenir avant le 08 novembre”, rassurent ses avocats

Catégorie
Image
[Photo d'illustration]
[Photo d'illustration]

Par la rédaction

Les avocats de Christo Grobler, gérant Sud-africain notamment accusé dans le dossier Bukanga Lonzo , rejettent en bloc les rumeurs sur une prétendue fuite de leur client aux arrêts depuis ce mercredi 27 octobre à l'aéroport de N'djili.

Joint par votre rédaction, Me Jacquemin Shabani Lukoo, un des avocats de Christo Grobler,  rassure que leur client devrait partir pour retourner en RDC avant le 08 novembre, date de la prochaine audience.

"Il est venu de lui-même parce qu'il a ses prétentions. C'est comme ça qu'il est arrivé ici.  Et nous l'assistons. Il a d'autres choses à faire. Il est parti hier pour revenir avant le 08 pour l'audience. Malheureusement, on a constaté qu'on l'a interpellé.

On attend qu'on nous fixe", dit cet auxiliaire de la loi.

Par ailleurs, Me Jacquemin Shabani pense que l'IGF n'a plus le droit d'interpeller leur client au moment où le dossier se trouve au niveau de la Cour. " Si on veut restreindre ses mouvements à l'intérieur du territoire, qu'on nous fixe".

Et de s'interroger : " Comment va-t-il avoir un faux document. Comment peut-il être en détention alors que ses coaccusés sont en liberté".